Élections du Québec 2022 - comté Rouyn-Noranda-Témiscamingue

Élections 2022 Rouyn-Noranda-Témiscamingue

Par Louiselle Luneau

Le 3 octobre 2022, on doit aller voter

Les élections provinciales ont été déclenchées officiellement depuis le 28 août 2022. Depuis des semaines, les différents partis politiques ont commencé à nous faire part de leurs promesses électorales sur quelques sujets d’actualité tels que l’environnement, le fardeau fiscal des contribuables, les garderies, le manque de logements sociaux, la pénurie de main-d’œuvre et le développement économique des régions.

Je vous présente donc les candidats et la candidate qui se présentent dans notre comté Rouyn-Noranda- Témiscamingue en prévision de l’élection du 3 octobre 2022.

Émilise Lessard-Therrien

Québec solidaire

Sous le slogan « Changer d’ère », la députée sortante Émilise Lessard-Therrien sollicite un nouveau mandat. Elle est députée depuis 2018 et mère de deux filles en bas âge. Après un passage à Montréal pour obtenir son baccalauréat en enseignement, son amour de la région l’a poussée à revenir s’y installer. À l’été 2018, elle a lancé son entreprise d’agro-transformation qui produit de la farine artisanale à partir de grains témiscamiens. Elle a aussi occupé le poste de conseillère municipale à Duhamel-Ouest.

Comme députée, Émilise a notamment défendu l’accès aux soins d’obstétrique, le maintien des services d’urgence, l’augmentation des places en service de garde et l’accès à l’eau potable à Angliers. Depuis les dernières semaines, elle est très préoccupée par le dossier de la Fonderie Horne et souhaite entre autres continuer à défendre ardemment ce dossier.

Daniel Bernard

Coalition Avenir Québec

Sous le slogan « Continuons », Daniel Bernard a annoncé en conférence de presse le lundi 22 août qu’il se porte candidat pour la CAQ en vue des élections provinciales du 3 octobre 2022. 

Conseiller municipal à Rouyn-Noranda depuis novembre 2021, il effectue un retour en politique provinciale après 10 ans d’absence. Ingénieur-géologue de profession, il a fait partie du gouvernement libéral de Jean Charest durant huit ans, soit en 2003-2007 puis en 2008-2012, avant de se retirer de la vie politique provinciale.

Selon ses propos lors de la conférence de presse : « Ma décision de revenir en politique, je l’ai fait pour vous autres. Je l’ai fait pour Rouyn-Noranda et pour le Témiscamingue. Je l’ai fait pour le bien-être de la communauté, pour la santé économique, sociale et environnementale. C’est ma source de motivation, c’est ça qui m’a amené ici. »

Jean-François Vachon

Parti Québécois

Quant au Parti Québécois, sous le slogan « Le Québec qui s’assume. Pour vrai. », Jean-François Vachon se présente pour notre comté. Originaire de Rouyn-Noranda et fier résident de l’Abitibi-Témiscamingue, ce dernier travaille à titre d’adjoint aux communications de Sébastien Lemire, député du Bloc Québécois. Ancien journaliste, il a œuvré au cours des dix dernières années au journal local Le Citoyen en développant une connaissance fine des dossiers régionaux.

Il a aussi été président de l’Association générale des étudiants de l’UQAT en 2010-2012. Il détient un diplôme d’études collégiales en journalisme du Cégep de Jonquière ainsi qu’un baccalauréat en enseignement secondaire, concentration en français de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

Engagé dans sa région, il est conscient des défis auxquels la région fait face en lien avec la pénurie de main-d’œuvre, la crise du logement et le manque de places en garderie. Souverainiste convaincu, il désire mettre en avant les avantages de l’indépendance du Québec pour le développement de l’Abitibi-Témiscamingue.

Arnaud Warolin

Parti libéral du Québec

Pour le Parti libéral « Votez vrai. Vrais enjeux. Vraies solutions. », c’est Arnaud Warolin qui se porte candidat. Il a annoncé sa candidature le 25 juillet dernier. Ce dernier a été résident du Témiscamingue durant 15 ans et de Rouyn-Noranda depuis les cinq dernières années.

Selon ses propos : « Ce sont les valeurs du parti qui m’allument et qui, je pense, répondent encore beaucoup aux besoins des citoyens. Cette image d’unité, d’équité intergénérationnelle, cette vision environnementale, ce plan concerté pour nos aînés, ce sont des valeurs qui me touchent. »

Il place l’environnement, la santé, la jeunesse et les aînés parmi ses priorités lors de la prochaine campagne électorale. Il confirme également que, dans le dossier de la Fonderie Horne, des objectifs de réduction des émissions de contaminants doivent être mis en place afin que la population de Rouyn-Noranda puisse avoir la même qualité de l’air qu’ailleurs dans la province. Par contre, il croit toutefois que cela doit se faire progressivement.

Robert Daigle

Parti conservateur du Québec

Sous le slogan « Libres chez nous », Robert Daigle, résident de Duhamel-Ouest depuis les six dernières années se porte candidat pour ce parti. Il est diplômé du Collège de l’Outaouais en techniques policières et de l’Institut de police du Québec. Il a travaillé dans le domaine minier et forestier, notamment en tant que superviseur des opérations de forage chez Assini Drilling et comme directeur de forage en Afrique de l’Ouest. Il est jeune retraité depuis 2018.

Père de huit enfants, il veut surtout s’attaquer à améliorer le pouvoir d’achat de la classe moyenne, particulièrement les jeunes. Il se dit également préoccupé par la pénurie de logements ainsi que les problèmes entourant le manque de main-d’œuvre dans la région. Selon ses propos : « Il faut redonner aux jeunes familles la possibilité d’assurer leur futur en s’attaquant à l’inflation, aux problématiques actuelles comme le prix de l’essence et ramener une paix et une équité sociale au Québec au cours des prochaines années ».

Conclusion

À mon avis, il est important de suivre la campagne électorale qui s’amorce, de prendre connaissance des plateformes des partis politiques, de participer aux différents débats et d’aller voter le 3 octobre 2022. Il s’agit de notre responsabilité citoyenne. Ne remettons nullement en cause notre droit à la démocratie, c’est notre affaire et notre droit. Voter, c’est exprimer notre opinion sur les enjeux qui nous tiennent à cœur et sur les décisions qui ont une influence sur notre vie.

Deux journées de vote par anticipation sont prévues les 25 et 26 septembre prochain, de 9 h 30 à 20 h, dans les différents endroits prévus lors des élections. De plus, il est également possible d’aller voter directement au bureau du directeur de scrutin. Plusieurs dates seront identifiées sur la carte électorale que nous allons recevoir par la poste au cours des prochaines semaines.

Si vous voulez travailler durant cette campagne électorale, visitez le site d’Élections Québec 2022 pour vous inscrire.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, septembre 2022.

Articles dans la catégorie

Élections

Voici les personnes élues en 2021 à la mairie et aux postes de conseillères ou conseillers…

Les rues du quartier Évain font partie soit du district électoral Évain, soit du district Rouyn-Noranda-Ouest...

Quels sont les principaux engagements des candidats à la mairie de Rouyn-Noranda?