Choisir un nouveau chez-soi

Fenêtres

Par Julianne Pilon

Le 3 mars 2020, l’Association québécoise de droits des personnes retraitées et préretraitées de Rouyn-Noranda (AQDR) invitait les personnes à réfléchir sur comment « Choisir un nouveau chez-soi pour bien vivre ».

Avez-vous pensé à vendre votre maison, à aller dans une résidence avec services ? Un logement plus petit avec moins d’entretien serait-il plus approprié ? L’animateur, monsieur Daniel Thomas, a proposé aux participants de se renseigner pour prendre les bonnes décisions. « Il est bon de se poser quelques questions avant de décider quoi que ce soit », dit-il.

« Il faut prendre son temps. Agir à la hâte peut amener des problèmes », déclare l’animateur. « La première étape consiste à identifier vos attentes et vos besoins. » Quelques exemples : avez-vous des problèmes de santé qui nécessitent des soins, voulez-vous des repas fournis, aimez-vous la proximité avec d’autres gens ou préférez-vous la solitude ?

D’autres points importants sont à considérer : votre budget présent et à venir, votre connaissance des crédits d’impôt, la proximité de votre famille. « Est-ce que votre conjoint est d’accord ? », questionne monsieur Thomas. Quelles sont les options disponibles à Rouyn-Noranda ? Vous êtes-vous renseigné sur les coûts, les services, le climat dans la résidence, etc. ?

D’autres questions ont été abordées. Un des participants a souligné la rareté des logements à Rouyn-Noranda surtout à prix abordable. « Tu peux chercher longtemps », s’est-il exclamé. Une dame trouve que les loyers sont chers. Les résidences pour personnes aînées sont une alternative intéressante.

Pour bien se renseigner, monsieur Thomas a proposé divers documents disponibles à l’AQDR dont les dépliants « Choisir un nouveau chez-soi pour bien vieillir », « Renouveler notre bail », « Les résidences privées pour aînés à Rouyn-Noranda ».

Lors de la rencontre, madame Josée Larivière est venue proposer les services du Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes (CAAP). « Nous pouvons vous aider si vous avez des problèmes par exemple avec votre bail ou avec votre propriétaire, si vous voulez contester votre augmentation de loyer, dénoncer la qualité des services reçus ou mettre fin à votre bail ». Elle suggère deux guides, publiés par le gouvernement du Québec, mais dont le CAAP est dépositaire, soit « Signer un bail dans une résidence privée pour aînés » et « Être locataire dans une résidence privée pour aînés ». Soulignons que le CAAP a aussi le mandat de vous aider à défendre vos droits si vous avez des problèmes avec le réseau de la santé.

Pour plus d'informations : https://www.caapat.com/

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, avril 2020.

Articles dans la catégorie

Nos ainés

Le livre « Aînés d’exception » de Guillaume Beaulieu présente des tranches de vie de 160 aînés d’Abitibi-Témiscamingue…

Des bénévoles aident des aînés d'Abitibi-Témiscamingue lors de déplacements médicaux à Montréal...

Besoin de bénévoles pour améliorer le bien-être et la qualité de vie des personnes hébergées...