La maltraitance envers les personnes aînées

Elderly Crédit photo: Aline Dassel​ de Pixabay​

Par Raymonde Poitras

Au Québec, selon un rapport publié par l’Institut de la statistique du Québec, près de 6% des aînés vivant à domicile auraient subi différents types de maltraitance au cours de l’année 2019. La pandémie de la Covid 19 a sans aucun doute exacerbé ce phénomène, sans parler de la maltraitance institutionnelle qu’ont vécue de nombreuses personnes aînées dans les CHSLD ou les résidences pour aînés qui ont fait les manchettes ces dernières années.

Tout comme au Québec, notre région d'Abitibi-Témiscamingue a une population vieillissante. Ainsi en 2021, selon Statistique Québec, 20% de la population a 65 ans et plus, alors qu’en 2041 les prévisions sont de 27,2% pour cette tranche d’âge. Face à ces constatations, est-ce que cela vous inquiète de vieillir ?

La maltraitance envers les aînés en Abitibi-Témiscamingue, est-ce un phénomène important ? Selon Mme Marlène Coulombe, coordonnatrice régionale pour la lutte contre la maltraitance des personnes aînées du Secrétariat aux aînés et du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue, nous pouvons estimer sans nous tromper que 10% des personnes aînées de 65 ans et plus vivent des situations de maltraitance à un certain niveau. En 2021-2022, 12 situations de maltraitances ont été traitées par le Processus d’intervention concerté (entente de collaboration entre la Sûreté du Québec, le Curateur public, la Commission des droits de la personne, l’Autorité des marchés financiers, le CISSSAT, le Secrétariat aux aînés et le directeur des poursuites criminelles ou pénales). Pendant cette même période, 53 appels ont été adressés à la ligne spécialisée Aide Abus Aînés (ligne de consultation et d’intervention spécialisée en maltraitance).

Selon Mme Josée Larivière, directrice générale du CAAP-AT (Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes de l’Abitibi-Témiscamingue) pendant les 12 derniers mois, 2% de leurs services d’assistance aux plaintes concernaient de la maltraitance envers les aînés. Ceci correspond à 5 demandes pour de l’information générale en maltraitance ainsi que des assistances pour différentes plaintes en maltraitance. Le CAAP a offert de l’assistance pour différentes plaintes en maltraitance :

  • Financière ou matérielle : 1
  • Organisationnelle : 2
  • Psychologique : 2
  • Âgisme : 1

Les situations de maltraitance que le CAAP reçoit sont le fait de personnel ou d’organisation du réseau de la santé. Selon Mme Larivière « la maltraitance n’est souvent pas nommée comme tel par les usagers ou leurs proches. Ainsi, dans les statistiques du CAAP-AT, une situation qui serait, par exemple, un problème d’attitude de la part d’un membre du personnel en CHSLD, serait cotée comme ayant pour motif « les relations interpersonnelles ». Il est donc clair que les données sur les plaintes en maltraitance sont sous-estimées. Aux dernières nouvelles, c’est aussi le cas des données des commissaires aux plaintes dans les régions du Québec. »

Quel type de maltraitance pourrez-vous rencontrer en tant que personne âgée ? Si cela vous concerne ou que vous avez connaissance d’un proche ayant subi de la maltraitance, surtout n’hésitez pas à dénoncer. Dites-le à une personne de confiance : médecin, personne-ressource du CLSC ou organisme communautaire, ami, etc.

Ligne Aide Abus Aînés : 1 888-489-2287
Voir aussi : www.aideabusaines.ca/

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, septembre 2022.

Articles dans la catégorie

Aînés

Chaque année, le 15 juin souligne la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance envers les personnes aînées...

Voici quelques programmes d’aide au sujet du transport, de la justice et des crédits d'impôts…

Voici une première liste de programmes d’aide au sujet de la santé, de l’aide à domicile et de l’habitation…