Un peu d’histoire sur le drapeau du Québec

Drapeau Québec

Par Louiselle Luneau

Le fleurdelisé, drapeau du Québec

Le 20 janvier 2020 a eu lieu au Gisement de Rouyn-Noranda, une activité organisée par la Société Nationale des Québécois de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec pour souligner les 72 ans du drapeau du Québec.

Environ une vingtaine de personnes ont participé à cette activité en présence de M. Sébastien Lemire, député du Bloc Québécois de l’Abitibi-Témiscamingue et du président directeur de la Société Saint-Jean Baptiste de Montréal, Me Maxime Laporte. D’entrée en jeu, la présidente de la Société Nationale a présenté les grandes lignes de l’histoire du drapeau du Québec.

Plus de 70 ans d’histoire

Le 21 janvier 1948, le fleurdelisé prenait la place de l’Union Jack, drapeau britannique, au sommet de la tour centrale du Parlement. Par décret, le gouvernement du Québec lui avait accordé, le matin même, le statut de drapeau officiel du Québec. C’est pour souligner cette cérémonie que le 21 janvier a été décrété le jour du Drapeau.

Le drapeau représente l’un des plus puissants moyens de communication d’une nation. De tout temps et dans toutes les civilisations, il a été un élément d’identification permettant de se reconnaître, d’attirer l’attention et d’identifier une juridiction. Les gens sont sensibles et intéressés à tout ce qui touche leur drapeau et c’est aussi vrai pour les Québécoises et les Québécois.

Le 21 janvier 1948, le député indépendant et militant nationaliste René Chaloult devait déposer une motion afin que l’Assemblée législative du Québec adopte un drapeau. Le premier ministre Maurice Duplessis l’a devancé, et peu avant 15 h, ce même jour, le fleurdelisé flottait pour la première fois sur le tour du Parlement du Québec.

Extrait de la déclaration de Maurice Duplessis prononcée à l’Assemblée législative ce 21 janvier 1948 :
« Attendu que le drapeau généralement connu sous le nom du drapeau fleurdelisé, c’est-à-dire drapeau à croix blanche sur champ d’azur avec lys, soit adopté comme drapeau officiel de la province de Québec et arboré sur la tour centrale des édifices parlementaires à Québec. »

Pourtant, il y avait déjà longtemps que des Québécoises et des Québécois réclamaient que le Québec se dote d’un étendard officiel. Les Sociétés Saint-Jean Baptiste utilisaient déjà un drapeau ressemblant fortement au fleurdelisé lors des défilés de la Saint-Jean. En novembre 1946, M. René Chaloult avait déposé une motion à l’Assemblée législative en ce sens.

À compter de la Conquête anglaise de 1760, le drapeau britannique Union Jack est le seul drapeau officiel de tous les gouvernements du Canada. Le geste posé par le Québec en 1948 est donc sans précédent. Progressivement, les provinces anglophones vont imiter le Québec. Le Canada lui-même n’aura son drapeau qu’en 1965, soit 70 ans après la Confédération et 17 ans après le fleurdelisé.

Souvenons-nous que le 21 janvier de chaque année est un moment historique sur le drapeau du Québec.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, février 2020.

Articles dans la catégorie

Culture

Ce livre présente un suspense sombre, aux péripéties nombreuses...

Un roman bien construit qui présente les arguments pro et antiavortement de façon très humaine...

Un roman de Marie Laberge, racontant une vie sans amour...