Nathalie Boissonneault au Salon du livre

Nathalie Boissonneault et Nicole Lemay Nathalie Boissonneault et Nicole Lemay, au Salon du livre de l'Abitibi-Témiscamingue

Par Nathalie Boissonneault

Expérience Salon du livre

Le 47e Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue a eu lieu du 25 au 28 mai 2023 à Rouyn-Noranda. Plus de 8000 lecteurs et lectrices sont venus rencontrer les nombreux auteurs(es) qui étaient présents. La frénésie était au rendez-vous et j’ai eu la chance d’y assister, cette fois-ci en tant qu’auteure.

L’expérience a été très enrichissante. J’ai partagé la table des auteurs régionaux avec deux autres auteures : Nicole Lemay et Marie-Michèle Ricard, deux femmes passionnées et dévouées à leur écriture. Le Service Scolaire, responsable du kiosque des auteurs de la région, nous a offert un bel accueil.

C’est une belle opportunité d’avoir la chance de discuter de plein de sujets avec les visiteurs. Écrire un roman, c’est un grand défi. On doit mettre notre imagination en texte et monter une histoire qui vous garde captif du début à la fin. Ensuite vient le temps de corriger en faisant de nombreuses lectures pour envoyer le tout à l’éditeur. De là commence un long processus d’édition afin d’arriver à un roman sans coquille.

Pour la plupart des auteurs, nous écrivons par passion, car il est très difficile de gagner sa vie avec seulement l’écriture. J’adore écrire et faire voyager les gens à travers mes histoires. La littérature québécoise est importante et il faut continuer de soutenir les auteurs(es).

Au Salon du livre, il y avait une grande variété de kiosques et deux jours réservés aux écoles, ce qui encourage nos enfants à la littérature. La prochaine édition sera à La Sarre, dates à venir.

Deux auteures de l'Abitibi-Témiscamingue
Nathalie Boissonneault et Marie-Michèle Ricard présentent leurs volumes.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, été 2023.
Crédit photos : Service scolaire.

Articles dans la catégorie

Culture

Plus de 60 personnes sont venues célébrer le talent des artistes d’Évain à la bibliothèque municipale...

Les prépositions varient selon vos destinations de vacances (aller au… aller en… aller à…)

Le mot « monsieur » est un drôle de mot qui ne se prononce pas du tout comme il s’écrit...