Notes de lecture: Une étincelle de vie, de Jodi Picoult

Une étincelle de vie, Jodi Picoult

Par Julianne Pilon

17 h. Dans un centre gynécologique où l’on pratique des avortements, la tension est à son paroxysme. Des jeunes filles sont tenues en otage par George Goddard, un militant antiavortement. Elles sont là depuis des heures. L’une d’entre elles a été tuée. Le gynécologue est blessé.

Le policier Hugh McElroy tente de négocier avec le preneur d’otages. Cette négociation est d’autant plus difficile et délicate qu’un des otages est Wren, sa fille de 15 ans. Il obtient de son chef de proposer un échange. Il veut prendre la place de sa fille. Le tueur accepte cet échange. Wren sort dans la cour en compagnie de Goddard. Son père les rejoint. Il doit déposer son arme par terre. Des tireurs d’élite sont en place. Wren s’avance vers les policiers et « il appuie sur la détente » (page 57).

Tout s’arrête et par une curieuse construction, l’auteur du roman Une étincelle de vie, Jodi Picoult, recule dans le temps jusqu'à 16 h et il va en être ainsi d’heure en heure jusqu’à 8 h du matin, quand tout a commencé.

Au fil des heures 16, 15, 14 h, etc. l’histoire de chacun des personnages défile. Pourquoi le docteur Louie Ward, gynécologue, catholique qui va à la messe tous les dimanches, pratique-t-il des avortements ? C’est aussi l’histoire d’Olive qui a été tuée, Joy, l’amie, Janine, la militante antiavortement, Izzy, l’infirmière, Wren qui ne veut qu’un contraceptif. Pourquoi George a-t-il pris ces personnes en otage ? Qui est Beth, jeune fille hospitalisée parce qu’elle s’est avortée elle-même et que le procureur veut accuser de meurtre ? Devient-elle la victime d’une cause ?

Au fil des heures 13, 12, 11 h, etc. les misères et les motivations des femmes qui se font avorter sont expliquées. Le roman présente les arguments pro et antiavortement de façon très humaine. Une étincelle de vie est tout de même un plaidoyer en faveur de la liberté de choix, comme on le verra dans l’épilogue quand on apprend qui a tiré le dernier coup de feu.

Un livre très bien écrit malgré sa présentation non conventionnelle. Un livre d’actualité sur une question qui ne semble jamais tout à fait réglée, comme l’a démontré la dernière élection fédérale canadienne où ce fut un des sujets controversés.

Articles dans la catégorie

Culture

Quel est le drame si fort qui lie quatre adolescentes dans un collège éloigné de Londres?

Un roman tout à fait troublant, car il nous dévoile un pan ignoré de notre histoire du Canada...

Ce livre présente un suspense sombre, aux péripéties nombreuses...