Regard sur la situation de faible revenu

Fenêtre

Par Lili Germain

En Abitibi-Témiscamingue

Statistique Canada estime qu’en 2015, 18 670 personnes vivaient dans une situation de faible revenu en Abitibi-Témiscamingue, ce qui représente 13% de la population. En 2005, cette proportion s’établissait à 16%. On peut donc y voir une légère amélioration.

Comme pour la région, le taux de faible revenu a diminué au sein de toutes les MRC de l’Abitibi-Témiscamingue pendant cette période. À Rouyn-Noranda, ce taux se situait en 2015 à 12,7%, ce qui englobe quelque 5 240 personnes vivant dans un ménage à faible revenu. Parmi elles, 815 jeunes étaient âgés de moins de 18 ans. 

Les femmes sont plus à risque que les hommes de vivre en situation de faible revenu. Leur taux était établi à 14,6% en 2015 comparativement à 12,1% chez les hommes. Chez les femmes aînées, la situation est encore plus difficile puisque leur taux s’établissait à 27,2% alors qu’il se fixait à 18,9% chez les hommes. 

Il est connu que les personnes aînées sont plus à risque de se retrouver dans une situation de faible revenu que les autres groupes d’âge. Dans la région, 5 285 personnes âgées de 65 ans ou plus étaient aux prises avec une situation de faible revenu en 2015. Le taux de faible revenu des personnes âgées de la région a légèrement augmenté entre 2005 et 2015, passant de 21,8% à 23,1%.

 

Sources : http://www.observat.qc.ca/publications/bulletins/...
Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, février 2018.

Articles dans la catégorie

Politiques sociales

Les prestations d’urgence ou de relance économique sont imposables lors de la prochaine déclaration d’impôt...

La réglementation de l’assurance-emploi sera temporairement modifiée...

Des prestations de maladie, d'autres pour les proches aidants ou pour les travailleurs autonomes...