Expédition des Premières Nations 2024 à Évain

Epn 12 Le convoi de motoneiges fait un arrêt à Évain (Rouyn-Noranda) avant de continuer vers Témiscaming.

Par Jacques Archambault

Chez nous, ici même à Évain, l’Expédition des Premières Nations (EPN) s’est immobilisée au Centre communautaire pour un coucher et un déjeuner, les 3 et 4 février 2024. La salle du Cinquantenaire s’est transformée en un grand dortoir où une cinquantaine de lits de camp et matelas ont été installés.

Tout près du Centre communautaire d'Évain
Arrivée de l’hélicoptère Paramédics, escorte du trajet

Arrivée à Évain
Arrivée des motoneigistes au crépuscule, le 3 février 2024
 

Dortoir au Centre communautaire d'Évain
Au Centre communautaire d'Évain, salle du Cinquantenaire transformée en dortoir

Accompagnatrices
Deux accompagnatrices bénévoles d’Évain, Diane et Arielle

Le Club de l’Âge d’Or Bon Accueil d’Évain a reçu les membres de l’expédition à leur brunch mensuel le dimanche 4 février. Une ambiance de fraternité et de respect régnait dans la salle de l’Âge d’Or. Avant le départ des motoneigistes vers le Témiscamingue, le feu sacré fut allumé où offrandes et prières se sont accomplies.

Dans la cuisine du Club de l'Âge d'Or d'Évain
Le grand manitou de l’expédition, M. Christian Flamand entouré de ses « kukum » (grands-mères) au brunch du dimanche. De gauche à droite : Manon, Berthe, Lorraine, Louise, Marie-Claire, Réjeanne, Diane et Josée, toutes bénévoles au brunch.

Déjeuner au local du Club de l'Âge d'Or
Brunch du dimanche
 


Déjeuner pour tous au Club de l'Âge d'Or d'Évain

Mme Joyce Dominique
Mme Joyce Dominique, agente aux communications et journaliste de l’expédition


Cérémonie du feu sacré

 

Madame Arna
À proximité de sa motoneige, une dame très sympathique, Arna

Cette expédition comprenait un trajet de 3250 km partant de Pessamit (Côte-Nord) jusqu’à Wendake dans la capitale nationale. Elle vise aussi à l’aboutissement d’une réconciliation et d’une guérison en visitant de nombreux coins de pays.

Comme le dit M. Christian Flamand, le fondateur de l’EPN, sur une affiche publicitaire : « C’est très important de faire valoriser notre histoire à travers tout ça pour éviter les préjugés et les sujets tabous. C’est quand même important qu’on éduque nos enfants, nos jeunes dans ce message-là, car il y a tellement de belles choses qui nous attendent dans le futur. Si l’on fait des rapprochements entre nous tous et qu’on se comprend comme des êtres humains, on peut faire la grande différence demain. »

Sur le site de l’EPN, on pouvait suivre leur trajet (27 janvier au 10 février 2024) qui n’a pas été facile à plusieurs endroits, surtout que la douce température a laissé les sentiers dépourvus d’une bonne couche de neige. Le convoi est arrivé sain et sauf à Wendake le 10 février où une cérémonie du tambour eut lieu avant de repartir pour le site Meshkanu. Salutations à tous les participants!

Voir aussi : www.expeditionpremieresnations.com/epn

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, mars 2024.
Crédit photos : Jacques Archambault.

Articles dans la catégorie

Organismes

En 2024, votre bibliothèque fête ses 40 ans d’existence, toujours soutenue par une équipe de bénévoles...

Ne manquez pas le vernissage de l' exposition « Aux couleurs d'ici » présentant des œuvres d’artistes peintres d'Évain à la bibliothèque municipale…

Les participants à l’atelier ont mis la main à la pâte (de papier) afin de créer des papiers originaux…