Jeunes Nageurs De jeunes dauphins. Crédit-photo: Gracieuseté de Stéphane Charron.

Par Stéphane Charron

Dès 1969, le club de natation Les Dauphins a eu régulièrement des nageurs compétitifs provenant d’Évain. Depuis 2016, nous avons la chance d’en compter cinq : Victor Charron (2e secondaire), Gaëlle Théberge, Sarah Kim Latour, Léane Gaudet (6e année) et Léa Kim Roy (4e année). C’est parce qu’ils font tellement d’efforts tout au long de l’année et que ce sont des jeunes fascinants à côtoyer que j’ai eu envie de les honorer dans cet article.

Pour Sarah Kim, c’est l’aspect endurance qui l’anime. Gaëlle a préféré la natation parce qu’elle trouve ce sport « tof et ça, c’est cool ». Ces jeunes aiment l’eau et le défi de s’améliorer. Toujours vouloir faire un « meilleur temps » que la dernière fois, et croyez-moi, ça marche presqu’à chaque fois, 2 à 3 secondes plus rapide. « On travaille fort dans nos pratiques et on a hâte à la compétition pour voir si ça va fonctionner » dit Victor. Cela les rend fiers.

Ils sont unanimes, grâce à la natation, ils ont un meilleur sommeil et une concentration accrue à l’école. Les parents croient que c’est « Une belle façon de dépenser leur énergie. Ça aide à garder leur bonne humeur et l’harmonie à la maison ».

Certains aiment que ce soit un sport individuel. « Tu n’es pas pénalisé si l’autre fait un erreur » affirme Léa Kim. « ... en plus, on est vraiment une belle gang parce qu’on s’encourage les uns les autres. » L’amitié et les liens tissés entre les nageurs semblent importants et les aident lors des moments plus difficiles.

Le conseil de Léane est qu’il faut être persévérant et endurant pour faire ce sport. Cela demande de l’organisation pour gérer les devoirs, l’école, les entrainements et les amis.

Mais qu’est-ce qui les motivent à l’âge de 9-13 ans à s’entraîner une heure ou une heure et demie cinq fois par semaine ? La compétition, l’adrénaline. « Tu es relaxe puis LE moment... ce moment-là où tu es sur ton départ et que tu te sens stressé mais bien... et là... tu plonges ».

Au mois de mars dernier, ils ont fait du porte-à-porte pour la campagne de financement du club Les Dauphins de Rouyn-Noranda. Merci à la population d’Évain, ces athlètes vous ont trouvé souriants et généreux. En échange de dons, le 13 avril dernier, chaque nageur devait nager 5 km (200 longueurs de piscine). De nos cinq Évainois, seule Léa Kim, blessée, n’a pas pu réussir le défi. Je dis bravo à cette belle relève passionnée.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, juin 2018.

Articles dans la catégorie

Divers sports

Horaire de la glace au Centre communautaire d'Évain: patinage pour tous, hockey pour adultes et tournois...

Un grand-père amène son petit-fils à la chasse à l'orignal...

Voici les équipes gagnantes lors du tournoi de fin de saison 2018...