Les bienfaits de la musique

Musique 12

Par Lili Germain

Les bienfaits de la musique

Réduction du stress

Les liens entre l’écoute de la musique et la diminution du stress sont largement démontrés. Des chercheurs de l’université de Zurich se sont interrogés sur le lien entre l’écoute d’une musique relaxante avant l’exposition à un stress et ils ont été surpris par la réponse à la suite de l’observation de soixante participants répartis dans trois groupes assujettis à des conditions différentes.

Dans le premier groupe, les gens écoutaient une musique relaxante, dans le deuxième groupe, on faisait écouter aux gens des sons de gouttes d’eau. Le troisième groupe n’avait rien à écouter. Les résultats démontrent que ce sont les participants du premier groupe qui ont le plus réagi à la tâche stressante.

On explique ce résultat en émettant l’hypothèse que l’écoute de musique et le système de stress s’adressent aux mêmes zones du cerveau. Ainsi, l’écoute de musique avant une tâche stressante aide ces zones à réagir davantage face au stress.

Pour en savoir plus : Un effet surprenant de la musique sur votre stress...

Musicothérapie pour les aînés

Les bienfaits de la musique sur les personnes aînées sont bien connus. Par exemple, une étude de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal illustre le fait que l’apprentissage d’un instrument peut aider les personnes aînées à demeurer alertes. 

Des chercheurs américains ont pour leur part découvert que l’écoute de la musique entraîne des bienfaits sur la santé. C’est le cas de la musique gospel, qui favorise la réduction de l’anxiété chez les aînés, l’amélioration de l’estime de soi et un sentiment accru de contrôle de leur vie. On découvre aussi que les effets positifs de cette musique sont observés autant chez les aînés religieux que chez les non religieux.

Certaines personnes aînées vivant en résidence pour retraités dans le Wisconsin ont reçu des lecteurs de musique leur permettant d’écouter leurs chansons favorites. On a par la suite constaté que plusieurs d’entre elles, aux prises avec des problèmes cognitifs, étaient plus calmes et heureuses après une séance de musicothérapie.

Pour en savoir plus : Comment la musicothérapie peut profiter aux aînés... 

Avantages associés à la musique

Plusieurs avantages ont été associés au fait d’écouter ou de faire de la musique et ceci vaut autant pour le corps que pour le cerveau, pour un groupe ou pour un individu. On peut penser aux occasions de socialiser et de communiquer, aux effets sur notre comportement et nos émotions ou encore à la multiplication des activités comme le fait de marcher pour se rendre à sa pratique de chorale ou de sortir pour écouter un concert.

Certaines recherches retracent des impacts sur la mémoire, les émotions, l’attention, l’apprentissage ou la motricité. On peut aussi associer la musique à l’espoir, comme ce fut le cas avec l’origine du blues et les chants des esclaves. On croit même que certains sons et rythmes, comme le jazz ou le blues, favorisent la créativité et l’imagination tout en rendant les souffrances plus supportables.

D’autres chercheurs ont aussi mis de l’avant les effets de la musique pour limiter les douleurs et contribuer au bien-être et à l’apaisement. Enfin, on peut penser que la musique stimule l’optimisme et aide à atteindre un sommeil profond.

Pour en savoir plus : Les nombreux bienfaits de la musique sur notre cerveau...

Qualité de vie

Un article paru dans la revue Quoi de neuf de l’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (automne 2016) nous indique que le fait d’écouter de la musique, de chanter ou de jouer d’un instrument contribue à améliorer la qualité de vie.

On y note entre autres que la pratique du chant choral peut entraîner, après un an, une réduction du nombre de chutes chez les personnes de 65 ans et plus, une réduction du nombre de visites chez le médecin et une baisse de l’usage de médicaments. 

On y mentionne par ailleurs les effets positifs d’un programme de piano chez des aînés souffrant d’arthrose dans la main. Après 4 semaines de pratique, une augmentation de la force, de la dextérité et de l’amplitude des mouvements des doigts ainsi qu’une réduction de l’inconfort arthritique ont été observées.

Pour en savoir plus : La musique n'a pas d'âge (fichier PDF, voir en page 19...)

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, février 2017.
b.gif#asset:5741

Articles dans la catégorie

Musique

Une carrière d’artiste, comédienne, chanteuse, poète et écrivaine, Pauline Julien a connu une vie débordante de passion...

Au lancement d’une édition remasterisée de l'album "Boomtown Café"...

Le prix du Patriote est remis annuellement à une personne ayant fait avancer le français en Amérique...