Portrait des proches aidants

Institut de la statistique du Québec

Par Lili Germain

Portrait des proches aidants et les conséquences de leurs responsabilités d’aidant

Un proche aidant prodigue de l’aide ou des soins à d’autres personnes pour des raisons de santé, d’incapacité ou d’un problème lié au vieillissement. L’aide peut par exemple toucher le transport, les travaux domestiques comme la préparation de repas ou l’entretien de la maison, les soins personnels, des traitements médicaux, la prise de rendez-vous ou les opérations bancaires. Le tout se fait bénévolement.

Comme on peut s’en douter, les proches aidants jouent un rôle de premier plan lorsqu’il est question du maintien à domicile et dans la communauté des personnes aînées. Mais qui sont-ils et quel coup de main offrent-ils ? Voici quelques informations tirées d’une publication de l’Institut de la statistique du Québec en novembre 2015, basées sur une enquête menée en 2012.

Au Québec, le quart de la population de 15 ans et plus est un proche aidant et cela est davantage le lot des femmes. Toutefois, chez les personnes de 65 ans et plus, tant les hommes que les femmes sont actifs. Il est intéressant de noter que 23 % des personnes âgées de 65 à 74 ans sont des proches aidants et que cette part se réduit à 11 % chez les 75 ans et plus.

Aider son prochain varie avec l’âge, mais chez les proches aidants de 65 ans et plus, les trois quarts des individus offrent leur aide à une seule personne et plus du tiers des proches aidants donnent 10 heures et plus de leur temps par semaine. Par ailleurs, plus des trois quarts des personnes âgées fournissant de l’aide pour les travaux domestiques, les soins personnels, les traitements et les soins médicaux le font au moins une fois par semaine.

Le transport est le principal type d’aide fournie par l’ensemble des bénévoles. Chez les personnes de 65 ans et plus, ce sont les hommes qui participent le plus. Les hommes âgés sont aussi plus nombreux en proportion à aider à l’entretien de la maison. Par contre, l’aide pour les travaux domestiques, les soins personnels, les traitements et soins médicaux ainsi que les opérations bancaires découlent surtout des femmes, chez les personnes âgées. Le deuxième type d’aide le plus populaire parmi les proches aidants de la province concerne les travaux domestiques. Cela est également vrai parmi les personnes ayant 65 ans et plus.

Parmi les proches aidants âgés, 46 % estiment être le seul recours dont dispose leur bénéficiaire principal en matière de transport et 68 % ont la même lecture au sujet des travaux domestiques. Une proportion de 63 % arrive également à cette conclusion pour l’entretien de la maison et une part similaire est notée pour les opérations bancaires et l’organisation des soins. Il faut par contre retenir que la proportion grimpe à plus de 70 % pour les soins personnels et à près de 76 % pour les traitements médicaux. Ces données portent donc à réfléchir sur notre capacité à répondre aux besoins des personnes âgées de la région dans l’optique où leur souhait est de pouvoir demeurer chez elles le plus longtemps possible.

Pour en connaître davantage :
http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/population-demographie/bulletins/coupdoeil-no43.pdf

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, décembre – janvier 2016.

Articles dans la catégorie

Droits en santé et Aide

Faire remplir un formulaire par notre médecin de famille nous coûte combien?

Guide des ressources pour obtenir rapidement du soutien et de l'aide à Rouyn-Noranda...

Un service de livraison de repas s’adressant aux personnes vulnérables de Rouyn-Noranda…