Regard sur la situation de faible revenu

Fenetres 4076

Par Lili Germain

En Abitibi-Témiscamingue

Statistique Canada estime qu’en 2015, 18 670 personnes vivaient dans une situation de faible revenu en Abitibi-Témiscamingue, ce qui représente 13% de la population. En 2005, cette proportion s’établissait à 16%. On peut donc y voir une légère amélioration.

Comme pour la région, le taux de faible revenu a diminué au sein de toutes les MRC de l’Abitibi-Témiscamingue pendant cette période. À Rouyn-Noranda, ce taux se situait en 2015 à 12,7%, ce qui englobe quelque 5 240 personnes vivant dans un ménage à faible revenu. Parmi elles, 815 jeunes étaient âgés de moins de 18 ans. 

Les femmes sont plus à risque que les hommes de vivre en situation de faible revenu. Leur taux était établi à 14,6% en 2015 comparativement à 12,1% chez les hommes. Chez les femmes aînées, la situation est encore plus difficile puisque leur taux s’établissait à 27,2% alors qu’il se fixait à 18,9% chez les hommes. 

Il est connu que les personnes aînées sont plus à risque de se retrouver dans une situation de faible revenu que les autres groupes d’âge. Dans la région, 5 285 personnes âgées de 65 ans ou plus étaient aux prises avec une situation de faible revenu en 2015. Le taux de faible revenu des personnes âgées de la région a légèrement augmenté entre 2005 et 2015, passant de 21,8% à 23,1%.

 

Sources : http://www.observat.qc.ca/publications/bulletins/...
Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, février 2018.

Articles dans la catégorie

Politiques sociales

Une entreprise d’économie sociale est un projet d’affaires rentable, bâti à partir d’une mission sociale...

Assemblée générale annuelle et activité de réseautage réunissant des jeunes d'Abitibi-Témiscamingue et du Québec...

Le salaire minimum comparé à celui de hauts dirigeants...