Réorganisation des leviers économiques à la Ville de Rouyn-Noranda

Ville Rn Cld 7490

Par Samuelle Ramsay-Houle

Plusieurs changements ont été effectués au courant de la dernière année en vue d’améliorer le développement économique de la Ville de Rouyn-Noranda et tous les aspects qu’il peut comporter.

Le terme « développement économique » est large. Il comprend autant les développements commerciaux, résidentiels, qu’institutionnels en passant également par le réseautage avec le milieu des affaires, le développement de l’aéroport régional, le soutien aux entreprises, la pénurie de main-d’œuvre, le financement d’entreprises en démarrage, l’attractivité et j’en passe.

Il y a énormément d’aspects à prendre en compte. Une évaluation de tous les outils dont nous disposons a été réalisée afin de revoir nos pratiques, améliorer nos services et faciliter le développement.

C’est suite à cette analyse qu’il a été décidé de revoir l’entente liant le Centre local de développement (CLD) et la Ville de Rouyn-Noranda ainsi que de procéder à la création d’un département de développement économique à part entière. Plusieurs modèles ailleurs en province ont été regardés.

L’option retenue est celle d’un modèle hybride, alliant les grandes forces du CLD notamment en matière de soutien aux entreprises et un tout nouveau département au sein même de la Ville. Celui-ci pourra travailler en étroite collaboration avec les autres services et départements pour faciliter la réalisation de divers projets.

Ainsi, on continue la collaboration avec nos différents partenaires en clarifiant les rôles de chacun. La Ville pourra se doter d’une vision claire sur son développement économique qui pourra répondre aux attentes du milieu, sans mettre en péril les enjeux actuellement travaillés par le CLD.

Le souhait est de devenir plus efficace dans la gestion des dossiers, en ayant un meilleur regard sur les développements actuels et futurs. Par exemple, les dossiers liés à l’aéroport régional pourront être menés de front par le directeur de développement économique qui sera lui-même en équipe avec la directrice de l’aéroport, le directeur des communications, le directeur des travaux publics, etc. pour faciliter un travail concerté.

La même chose sera possible dans le cas de développements commerciaux en lien avec le département d’urbanisme (permis et règlementation), par exemple. On espère en améliorer grandement les délais et les relations avec le milieu.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, été 2019.

Articles dans la catégorie

Conseil de quartier d'Évain

Rencontre avec des bénévoles de la Bibliothèque municipale d’Évain et du Club de ski de fond d'Évain...

L'Union des municipalités permet aux villes du Québec de porter des dossiers d’une seule et même voix…

Taxation, fête familiale, reconnaissance du bénévolat, soutien aux organismes, zone agricole…