Collectivement fiers d’entreprendre en économie sociale

Economie Sociale Louiselle 20180327 153439 Louiselle Luneau, présidente Pôle économie sociale Abitibi-Témiscamingue.

Par Lili Germain

L’équipe du Pôle d’économie sociale Abitibi-Témiscamingue tenait le 27 mars dernier une activité de réseautage visant à souligner la fin de la campagne « Collectivement fiers d’entreprendre en économie sociale » qui s’est déroulée entre février 2017 et janvier 2018. Pour l’occasion, participants, partenaires de la campagne, entreprises d’économie sociale et autres sympathisants se sont regroupés à la Scène Paramount de Rouyn-Noranda. L’objectif était de mettre en valeur l’apport et l’engagement de chacun dans le cadre de cette campagne et d’affiner notre connaissance de ce type d’économie. 

Les avantages de l’économie sociale sont encore méconnus de la population en général ainsi que des acteurs du développement économique. C’est pourquoi l’organisation d’une campagne promotionnelle a été réalisée, ce qui a donné l’occasion de créer des liens entre les différents acteurs et de mettre en valeur les avantages du modèle. 

Mais qu’est-ce qu’une entreprise d’économie sociale ?
En réalité, un projet d’affaires réalisé dans le cadre de l’économie sociale peut prendre différentes formes. Retenons toutefois que le projet doit être rentable, qu’il doit se bâtir à partir d’une mission sociale et qu’il doit se développer dans un contexte démocratique tout en répondant à un besoin du milieu. Plusieurs entreprises font de l’économie sociale, sans même le savoir.

L’activité du 27 mars a donné l’occasion de tisser des liens, de se réseauter et de réfléchir aux façons de mieux promouvoir ce modèle d’entrepreneuriat collectif. Elle a enfin permis de mieux saisir ce qu’est l’économie sociale grâce à un jeu-questionnaire humoristique pimenté, « La soirée Jalapenos ». Bouchées, cocktails et prix de présence étaient offerts aux convives. 

« La campagne sur l’économie sociale a mobilisé une trentaine de partenaires ainsi que plusieurs entreprises d’économie sociale de la région afin de faire connaître ce modèle d’entrepreneuriat collectif auprès du grand public. Elle a aussi donné la chance aux entreprises d’économie sociale d’affirmer leur fierté d’adhérer à ce type d’entrepreneuriat », souligne madame Louiselle Luneau, présidente du Pôle d’économie sociale Abitibi-Témiscamingue. « Elle visait également à créer une occasion de maillage entre les entreprises privées et les entreprises d’économie sociale participantes, deux modèles d’entrepreneuriat vivant des réalités similaires », conclut-elle. 

La campagne a fait découvrir 10 entreprises d’économie sociale de la région par le biais de portraits qui ont été rédigés par des entreprises privées et publiés mensuellement dans le journal culturel L’indice Bohémien, lui-même une entreprise d’économie sociale. Par ailleurs, 10 partenaires œuvrant également en économie sociale ont fait don de beaux prix dans le cadre des concours mensuels tenus tout au long de la campagne, faisant du coup 10 gagnants et gagnantes. 

Au Québec, environ 7000 entreprises d’économie sociale sont à l’œuvre et elles emploient 150 000 personnes pour un chiffre d’affaires de 40 milliards de dollars. En Abitibi-Témiscamingue, on dénombre 245 de ces entreprises, couvrant une vingtaine de secteurs d’activité.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, mai 2018.
Crédit photo : Diane Gaudet Bergeron.

Articles dans la catégorie

Politiques sociales

Le salaire minimum comparé à celui de hauts dirigeants...

Statistiques sur des situations de faible revenu qui ne permettent pas d’assurer le minimum vital...

En Abitibi-Témiscamingue, portrait de la conciliation famille-travail, avec des enfants de 0 à 5 ans...