Le Club nautique Kanasuta fait des pas de géant

Ca Club Nautique Kanasuta Les membres du conseil d’administration du Club Nautique Kanasuta. Deux nouveaux membres se sont ajouté au groupe John Laporte et Normand Jacob, absents sur la photo.

Par Diane Gaudet Bergeron

Le 7 mai 2019 avait lieu l’assemblée générale annuelle du Club nautique Kanasuta dont le rôle est principalement de maintenir le niveau de l’eau des trois lacs par un barrage et d’aider à sécuriser les plaisanciers et les riverains.

L’auditoire, constitué de 18 participants en plus des membres du conseil d’administration, était très intéressé à en apprendre davantage sur les aboutissements du travail pour le barrage qui est, depuis de longues années, leur champ de bataille. Il est entretenu par le président Réal Bergeron et son équipe très impliquée dans l’organisation. Le barrage est leur priorité.

M. Christian Brousseau, directeur du projet Dumont pour Royal Nickel Corporation, nous en a fait une présentation. Tout en acier, le barrage, dont le plan d’exécution fut modifié et amélioré en rapport avec celui présenté en 2015, sera une réalisation 2019 à la grande satisfaction des personnes présentes. Tout d’abord, il y aura la construction d’un chemin permettant aux camions de s’y rendre. Celui-ci, au nord-ouest du 3lac, sera par la suite donné à la Ville de Rouyn-Noranda, tout comme le barrage d’ailleurs. Un tel projet n’aurait pas été possible sans l’accompagnement de monsieur Brousseau et de la Royal Nickel Corporation.

Par la suite, monsieur Toby St-Amand, agent de la protection de la faune au bureau de Rouyn-Noranda, nous a parlé de son rôle de gardien de la faune. Sous le thème « L’Union fait la faune », il nous mentionne que la faune représente 949 employés en région, 72 millions de retombées économiques avec 44 000 chasseurs et 50 000 pêcheurs. Il nous invite à effectuer des signalements d’individus qui nous semblent louches, car c’est la principale façon d’attraper les contrevenants qui sont malheureusement très nombreux en région.

Voici quelques statistiques, en 2018 :

  • 466 dossiers d’infraction
  • 753 chefs d’accusation
  • 275 signalements d’acte illégal
  • 374 signalements d’animaux importuns.

Le conseil d’administration nous fait également part de son souci concernant l’arrivée de bateaux provenant d’autres lacs apportant avec eux des algues et des poissons nuisibles qui pourraient contaminer les trois lacs. De là l’importance d’installer une station de lavage à proximité du lac en invitant tous les plaisanciers à s’y présenter et laver leur bateau ainsi que tout l’équipement ayant servi dans d’autres lacs.

Depuis l’installation d’une chaîne à l’entrée du lac, le nombre de membres a augmenté de façon significative. Il est très simple de se procurer une carte de membre du club au coût de 25 $ auprès des membres du conseil d’administration, chez Marine Lamy, ainsi qu’au dépanneur Au Petit Castor à Arntfield, pour avoir un accès à la descente de bateaux vers le lac.

Ces revenus serviront par la suite aux achats de bouées réglementaires à la navigation et à la sécurité des plaisanciers, au maintien de la propreté des plages publiques, ainsi qu’aux déflecteurs installés dans et à l’entrée des passes.

En terminant, le président Réal Bergeron et son secrétaire Éric Beaupré nous mentionnent que sans leurs commanditaires, rien de toutes ces belles réalisations ne serait possible. Les voici : Royal Nickel Corporation, Témabex, Marine Lamy, Technosub, Usinage Laquerre et Denis Roy propriétaire du camping.

Ils remercient également les deux nouveaux membres qui s’ajoutent au conseil d’administration, soit John Laporte et Normand Jacob, tous deux riverains à Kanasuta.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, juin 2019.

Articles dans la catégorie

Autres organismes communautaires

Horaire des messes et célébrations dominicales à l'église Saint-Bernard...

Pour développer des relations entre les différentes communautés culturelles...

Un super party rock, vendredi le 7 septembre 2018, à Évain...