Par Diane Gaudet Bergeron

Née à Rouyn-Noranda, le premier bébé de l’année 1982, Anik nous arrive d’une mère habitant Matagami, venue accoucher à Rouyn-Noranda faute de services adéquats au centre hospitalier de cette ville.

L’aînée d’une famille de quatre enfants, un garçon et trois filles, Anick a vécu dans une famille dont le père habitait à Matagami et la mère à Clerval. Elle se retrouve à Rouyn-Noranda pour ses études au Cégep et travaille chez Saint-Hubert et O’Toole. À la fin de ses études, Anik fait son stage à la BDC (Banque de Développement du Canada), où elle travaille pendant 5 ans.

Madame Anik Fortier
Anik Fortier à son bureau à la BNC

Comme elle est une femme d’affaires avec de l’ambition et le goût de réussir, elle se retrouve à la Banque Nationale en 2012 pour combler le poste de Directrice, Services aux entreprises-développement PME. Son poste consiste à analyser et à présenter les dossiers pour approbation des demandes de crédit. Elle fait de la gestion de portefeuilles de ses clients PME. Anik offre une gamme de services à ses clients commerciaux notamment l’assurance, les placements et autres services selon les besoins de ceux-ci.

Elle est également une femme très impliquée. Elle a fait partie du conseil d’établissement de l’école d’Évain du temps où son fils était à l’école primaire. Maintenant elle fait partie de l’Association des Femmes en affaires de Rouyn-Noranda et est également trésorière du Club de soccer Boréal.

Anik habite Évain par choix. Elle aime vivre dans un quartier où elle connaît ses voisins qui sont devenus de bonnes connaissances et même de bons amis. Celle-ci est une jeune femme d’affaires qui a beaucoup de potentiel. Bravo Anik…

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, novembre 2013.

Articles dans la catégorie

F

À l’aube de ses 80 ans, Mme Fortin décida d’entrer dans le Cercle de Fermières...

Le tissage, une tradition qui ne se perd pas...

Un homme de coeur, impliqué dans sa communauté...