Le vaccin Covid-19 et moi

Vaccin 6109246

Par Raymonde Poitras

Le 26 mars 2021, j’avais mon rendez-vous pour obtenir le vaccin contre la Covid-19. Tout s’est déroulé à la perfection. Aucune attente à l’entrée. J’ai vraiment été impressionnée. Autant la pandémie a été un raz de marée sur la terre, autant la vaccination contre cette pandémie prend une allure de défi. Se procurer les vaccins, trouver le personnel pour les administrer et toute l’organisation autour de cette clinique de vaccination me paraît un exploit digne de mention.

Du moment où je suis arrivée, jusqu’à ma sortie, il s’est écoulé seulement 30 minutes. Pendant ces 30 minutes, il faut compter 15 minutes d’attente après le vaccin, au cas où il y aurait une réaction problématique. Bravo au CISSSAT et merci aux personnes qui se dévouent pour nous.

Je ne comprends vraiment pas les gens qui hésitent à se faire vacciner. Depuis une centaine d’années, il y a un consensus dans le monde scientifique qui montre les bienfaits de la vaccination. Plusieurs maladies graves ont été pratiquement éradiquées grâce aux vaccins, par exemple : la variole, la tuberculose, la poliomyélite, etc. Certainement qu’il y a eu des ratés, des erreurs de commises. De nos jours, de fausses croyances portant sur les effets indésirables des vaccins circulent rapidement sur les réseaux sociaux. Mais les bénéfices que la population en retire valent selon moi le risque d’être vacciné.

Beaucoup de gens affirment qu’ils ont le droit de ne pas se faire vacciner. Le gouvernement ne peut pas les obliger. Nous vivons dans une société de droits : droit de parole, droit de pratiquer sa religion, droit à l’éducation, droit à recevoir des soins… Mais, n’avons-nous pas également, en tant que citoyens, quelques obligations ? Respecter les lois, contribuer à la prospérité de notre famille et notre pays, aller voter…

Je pense que nous avons la responsabilité d’appuyer les recommandations pour favoriser la santé publique, nous préoccuper de nos voisins, de notre communauté. Plus il y aura de personnes vaccinées, plus nous serons protégés et plus vite nous pourrons reprendre une vie dite « normale ». Si vous êtes comme moi, vous avez hâte de revoir vos proches, de pouvoir les prendre dans vos bras et de les embrasser sans risquer d’être contaminé(e) ou de les contaminer. Un bisou pour toi, un câlin pour moi !

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, mai 2021.
Image par Gerd Altmann de Pixabay.

Articles dans la catégorie

COVID-19

La vaccination nous rapproche des réunions, des fêtes entre amis...

Questions et réponses au sujet de la campagne actuelle de vaccination contre la COVID-19...

Qui aurait pu prédire ce que nous vivons en ce moment, à cause d'un virus si petit...