Des délais importants à l’assurance-emploi

Chômage Action de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec

Par Louiselle Luneau

Le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) et ses groupes membres à travers le Québec, dont fait partie Chômage Action de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec réagissent aux importants et dramatiques délais auxquels font face les personnes en situation de chômage depuis les derniers mois.

Selon nous, il y a un grave problème. Force est de constater que des milliers de citoyennes et de citoyens souffrent présentement des délais indus de l’assurance-emploi dans le traitement de leurs demandes de prestations. Plusieurs personnes en situation de chômage doivent attendre au-delà de trois ou encore quatre mois afin que leur dossier soit analysé et qu’elles soient en mesure d’avoir une réponse.

La direction de Service Canada doit tout mettre en œuvre et mettre en place des mécanismes le plus rapidement possible, afin que les personnes en attente d’une réponse à la suite du dépôt de leur demande soient en mesure de recevoir leurs prestations. Des milliers de citoyennes et de citoyens sont stressés et inquiets de cette situation car, selon des commentaires reçus de personnes en situation de chômage non voulu, les dettes s’accumulent sans avoir les moyens financiers d’acquitter leurs obligations. C’est également une situation qui fait en sorte que les prestataires d’assurance-emploi en attente de décision voient leur cote de crédit affectée pour plusieurs années.

Cette situation a assez duré. Il faut des solutions rapides pour faire face à cette crise sanitaire, tout en réitérant la nécessité d’une réforme de l’assurance-emploi, afin de moderniser le programme, élargir sa couverture et améliorer ses protections. Il est urgent d’avoir un programme d’assurance-emploi qui répond aux nouvelles réalités du monde du travail. Il y a urgence d’agir.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, février 2022.

Articles dans la catégorie

Politiques sociales

Voici un numéro pour obtenir de l’aide au sujet du chômage…

Le programme d’assurance-emploi canadien revient au statu quo, laissant de côté des milliers de personnes…

Au Québec, le lien d’emploi peut être protégé lorsqu’une personne doit s’absenter du travail (selon certaines conditions)…