Par Diane Gaudet Bergeron

Parti de la région depuis 2001, Jean-François Gibson en a assez de la vie dans un petit appartement des grandes villes et Montréal ne lui dit plus rien. Il sent l’appel de fonder une famille, puisqu’il a rencontré la femme de sa vie. C’est chez lui dans son petit patelin qu’il revient s’établir. Il envisage de racheter le dépanneur familial « Dépanneur Chez Gibb » sur quelques années et, avec la collaboration de ses parents, l’ancien local de la « Rose des Vents » deviendra un lieu de rencontres de toutes sortes et de dégustation de bières.

Il veut offrir à la population un endroit où l’on pourra tenir des expositions, des dégustations, un bar où s'arrêter pour prendre une bière sur la terrasse l’été, un snack bar en fait. Pleins d’autres idées fourmillent dans sa tête d’entrepreneur.

Jean-François connaît les micros brasseries dont une cinquantaine au Québec et surveille la sortie de nouveaux produits qu’il intègre dans son inventaire. « Les gens veulent les nouveautés, ils les demandent. »

Jean-François Gibson
Jean-François Gibson

Il est très enthousiaste. Il dit : « Dès que l’on parle de bière, je veux que les gens pensent "Dépanneur Chez Gibb". Rares sont les dépanneurs qui peuvent rayonner à l’extérieur de leur quartier mais avec ma bière, tout est possible. C’est ce qui a propulsé le dépanneur. »

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, avril 2014.
Photo : Diane Gaudet-Bergeron

Articles dans la catégorie

G

Le Cercle de Fermières d’Évain rend hommage à madame Julie Gauthier pour son admirable travail…

Depuis 30 ans, Luc Gagnon opère un garage de mécanique générale à Évain...

C'est un bénévole remarquable, bien impliqué dans son milieu...