Conte de Noël: Les rennes font la grève

Snow 5762947 1280 Image par Susan Cipriano de Pixabay.

Par Raymonde Poitras

Rien ne va plus. Depuis le début novembre, la zizanie est installée parmi les rennes du père Noël. Eh oui. Vous avez bien lu, la zizanie, la chicane, quoi! Ils ont décidé de faire la grève.

Avec le réchauffement de la planète, la température au Pôle Nord est franchement trop chaude pour des rennes habitués au très grand froid.

Leur magnifique pelage tombe et ils sont très laids. Ils ne veulent pas être la risée de chacun. Ils entendent déjà les enfants se moquer :

–  Hé regardez les rennes perdent leur fourrure.

–  Ils font peur, comme c’est laid!

–  Allez-vous-en!

Les rennes sont très tristes et Rudolph, leur chef, annonce au père Noël qu’ils refusent de travailler. Ils lui exposent leur problème et demandent de meilleures conditions de travail. Ils veulent un temps plus froid, ou bien encore déplacer Noël en février, ou encore… je ne sais pas trop!

Franchement, il faut faire quelque chose.

–  Avez-vous une idée, une suggestion à faire au père Noël pour qu’il parvienne à les convaincre de distribuer les étrennes ? Est-ce que c’est important pour toi si le pelage des rennes tombe en lambeaux ? Et que Tornade, Danseur, Furie, Fringant, Comète, Cupidon, Tonnerre, Éclair et Rudolph arrivent tout échevelés pour te remettre ton cadeau ? Tu ne te moqueras pas d’eux, certain ? Allez, mes petits lutins, aidez-moi, trouvez vite une solution!

Oh, le petit lutin Noam suggère de prendre la barbe du père Noël pour vêtir les rennes. Moi, je pense que le père Noël acceptera, car il a un grand cœur, mais je sais aussi qu’il n’a pas assez de barbe pour tous les rennes.

Le lutin Lily aimerait que mère Noël confectionne des manteaux de fourrure aux rennes. C’est l’idée qu’ont eue également les lutins Mélika, Azel, Rose, Liam et Sophia.

–  Oui, mais nous, on serait très triste d’être obligés de tuer d’autres animaux pour prendre leur fourrure, s’opposent les lutins Gaby et Léo.

–  Alors, on essaie avec de fausses fourrures, demande le lutin Magalie ?

–  Mais non, mais non, refuse le lutin Marie. Les fourrures synthétiques sont faites avec du pétrole et c’est une des causes du réchauffement de la planète. On ne peut pas faire ça. Avertissons les enfants du monde entier que c’est aussi leur responsabilité de prendre soin de la planète.

–  Et pourquoi pas des chandails de laine avec de beaux nœuds papillon pour faire chic, propose le petit lutin Zayan ?

Mère Noël, qui les a entendus discuter, réfléchit. Elle leur offre une solution.

–  Voici, mes petits lutins, vous allez m’aider. Premièrement, on brossera les rennes pour faire tomber leur pelage d’hiver qui deviendra doux comme de la soie. Ensuite, puisqu'ils auront bien froid dans le ciel à tirer le traîneau rempli de cadeaux, on les vêtira de jolis manteaux de laine, comme l’a mentionné Zayan. Donc, tous ensemble on va tricoter des manteaux de laine. Êtes-vous prêts, mes petits lutins ?

–  Oui, mais ça ne règle pas le problème du réchauffement de la planète, ajoute le lutin le plus âgé Meaghan. Pour aider la planète, est-ce que père Noël pourrait donner un coup de main aussi dans sa fabrique de cadeaux ? Il pourrait utiliser des matières recyclées pour les faire et également pour les emballer ?

–  Oh que c’est une bonne idée, s’exclame père Noël! Oh, oh, oh! Passons immédiatement à l’action, allez tout le monde au travail.

Comme vous vous doutez bien, l’atelier du père Noël fourmille d’activités. Maintenant, on les laisse tranquilles et, le soir de Noël, tu verras dans le ciel nos beaux rennes vêtus de manteaux de laine multicolore avec un nœud papillon très chic.

Articles dans la catégorie

Fêtes

La fête traditionnelle: hotdogs, blés d’Inde, activités, jeux, maquillage et visite des pompiers, policiers et ambulanciers…

Notre bibliothèque a tenu une journée porte ouverte lors de la Fête familiale d’Évain…

Le Comité des loisirs d’Évain vous présente les activités qu’il a organisées pour vous cet été...