Conte de Noël: Le bonhomme de neige de Marco

Joyeux Noel

Par Raymonde Poitras

Il était une fois un garçon qui vivait dans un pays où les hivers sont magnifiques, pour ne pas dire magiques. C’est la veille de Noël et les enfants ont congé d’école. Marco, cinq ans, et sa grande sœur Juliette confectionnent un superbe bonhomme de neige. Marco le coiffe de sa tuque rouge de père Noël. Juliette place une grosse carotte pour le nez et des cailloux noirs pour dessiner sa bouche et les yeux. Ses bras sont faits de branches d’arbres séchées. Dans sa main gauche, Marco dépose un balai fait de brins de paille. Juliette ajoute la touche finale à leur bonhomme de neige, soit un grand foulard vert garni de pompons rouges. Il ne reste qu’à lui trouver un nom.

— Comment s’appellera-t-il ? Demande Juliette.

Marco réfléchit.

— Ça y est, je l’appellerai Max.

Voilà, ils ont terminé. Ils entrent dans la maison en riant. Pour se réchauffer, ils dégustent un bon chocolat chaud que maman leur a préparé. Déjà, Marco s’ennuie de Max. Il ne veut pas laisser son ami seul. Mais c’est bientôt l’heure du dodo et il doit se mettre au lit.

La nuit venue, Marco se réveille brusquement. Il entend quelqu’un pleurer. Qui ça peut bien être ? Ça vient de dehors. Par la fenêtre de sa chambre, il voit Max, son bonhomme de neige, pleurer toutes les larmes de son corps.

— Pourquoi est-il triste, s’inquiète Marco ? Je dois aller le voir. Il s’habille sans faire de bruit et le voilà auprès de son ami. Il fait drôlement froid, brrr!

— Tu as de la peine, interroge Marco ?

— Je suis tout seul, il fait froid et il fait noir. En plus, tu fêteras Noël demain et je ne serai pas invité à la fête. C’est trop injuste, je croyais être ton ami, lui répond Max.

— Oh, ça, c’est un gros problème, assure Marco. Écoute, je vais en parler à maman demain, mais là je dois rentrer avant de geler et de me transformer en glaçon. Tu ne dois plus être triste. C’est certain, elle trouvera une solution. C’est la meilleure maman du monde. Arrête de pleurer s’il te plaît, insiste Marco.

Les yeux remplis d’espoir, Max renifle une dernière fois et amorce un timide sourire.

Le matin de Noël, le père Noël a laissé de nombreux cadeaux pour toute la famille. Très excité, chacun déballe les siens. Marco oublie son nouvel ami Max, tellement il est heureux avec ses nouveaux jouets. Sous le sapin, il y a un dernier cadeau. À qui appartient-il ? Il n’y a pas de destinataire.

— Voyons voir, propose maman curieuse et elle déballe le mystérieux cadeau.

Toute la famille découvre une grosse boule à neige, vous savez une boule avec de la neige à l’intérieur lorsqu’on la met à l’envers et qu’on la redresse ? Oh! En y regardant de près Marco découvre son bonhomme de neige. Est-ce possible ? Est-ce bien Max ? Il va vérifier à la fenêtre et Max n’est plus là! Il est maintenant à l’intérieur de la boule à neige.

— Yahou! C’est formidable, crie Marco. Comme ça, Max fêtera Noël avec nous sans risquer de fondre. Comme je suis heureux. Regarde maman, regardez papa et Juliette, Max a même de la compagnie, il y a trois petits oiseaux rouges avec lui.

— Ce sont des cardinaux, précise Juliette. Tu vois Marco, le père Noël a réalisé tous nos vœux. Max est notre invité pour Noël, comme il te l’a demandé. Je vous ai bien vu cette nuit, tu sais. On s’amusera tous ensemble. Allez, musique, que la fête commence, ordonne-t-elle en riant!

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, Décembre 2021 - Janvier 2022.

Articles dans la catégorie

Fêtes

Soulignons la chance qu’ont certaines jeunes familles de pouvoir compter sur des grand-mères dévouées et présentes...

Sachons apprécier tous les instants de bonheur qui nous sont donnés...

Les décorations lumineuses de la Ville de Rouyn-Noranda aident à perpétuer les traditions…