Mai, mois de l’arbre et des forêts

Arbre fruitier Arbre fruitier, parc Chadbourne, Rouyn-Noranda

Par Jacques Archambault

Vous est-il déjà arrivé de demeurer stationnaire dans la contemplation d’un arbre ? Bien sûr! Pourquoi ? Peut-être pour sa beauté, sa hauteur, son âge, la circonférence de son tronc, ses branches, ses cônes ou encore ses fleurs ou ses fruits.

L’Abitibi-Témiscamingue est habitée par plusieurs essences d’arbres, autant du côté des feuillus que celui des conifères. On dit de l’arbre qu’il est producteur d’oxygène et source de vie. Durant la photosynthèse, il emmagasine le CO2 en ne gardant que le « C » (carbone) emprisonné dans les racines, le tronc et les branches, ce qui lui sert à créer la matière organique essentielle à sa croissance. L’oxygène quant à lui est rejeté dans l’atmosphère. Les feuillus ont une plus grande surface de captation de CO2 que les conifères qui, eux, ne possèdent que de minces aiguilles. Par contre, ces derniers vivent plus longtemps à cause de leur résilience. Donc, feuillus et conifères forment une équipe parfaite, une équipe qui réduit les GES (gaz à effets de serre), en plus d’être les poumons de la Terre.

Le plus vieil arbre répertorié au Québec se trouve dans notre région, plus spécifiquement en Abitibi-Ouest sur une île du lac Duparquet. Âgé de 913 ans (peut-être mille), c’est un petit thuya d’environ 2 mètres de haut doté d’une robustesse inouïe. D’autres thuyas âgés de 500 ans et plus y ont été découverts.

Au moment d'écrire ces lignes, les activités reliées au mois de l’arbre et des forêts n’ont pas encore été divulguées pour l’année 2023, mais chaque année au cours du mois de mai, l’Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue et le Ministère des Ressources naturelles et des Forêts se joignent pour la distribution de différentes espèces d’arbres. À Évain, une distribution d’arbres aura lieu le 10 juin 2023, entre 13 h et 16 h, à la forêt nourricière située à côté du terrain de tennis du Centre communautaire d’Évain.

En terminant, l’arbre se veut aussi un refuge important pour les oiseaux.

Bon mois de l’arbre et des forêts!

Pin rouge
Pin rouge enneigé, à Évain, Rouyn-Noranda.
 

Pin gris
Pin gris à proximité du chemin des Puits (rue Bourassa), Évain.

Si vous prévoyez planter un arbre, assurez-vous de connaître sa dimension une fois à maturité car, trop près de la maison ou encore à proximité d’un autre arbre, cela pourrait devenir un inconvénient. Il est suggéré un espace entre trois et cinq mètres (dix et quinze pieds) entre deux arbres.

 
Références :
Les arbres remarquables du Québec, par Suzanne Hardy, 2016, Fédération des producteurs forestiers du Québec.
La captation du carbone par les arbres, par Aurélie Lagueux-Beloin, 12 août 2019.

 
Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, mai 2023.
Crédit photos : Jacques Archambault.
Voir aussi : Distribution d'arbres à Évain, le 10 juin...

Articles dans la catégorie

Environnement

Informations sur les calendriers de collecte à Évain et sur le contenu admissible dans un bac de compost…

À midi le jour du solstice d’hiver, la hauteur du soleil est la plus faible de l’année…

Une publicité mensongère peut laisser croire qu’un produit est écologique sans qu’il le soit réellement…