Écoresponsable et propre

Salle de bain Image de macrovector​ sur Freepik

Par Gabrielle Bruneau et Roxanne Jalbert

C’est connu depuis longtemps que l’eau est une ressource limitée qu’il faut utiliser avec parcimonie. Selon un document de conseils pour économiser de l’eau publié par l’Université McGill, « 65 % de l’eau résidentielle est utilisée dans la salle de bain ».

Privilégier une utilisation optimisée de la douche

Tous s’entendent pour dire qu’il est plus écologique de prendre une douche qu’un bain. Il ne faut toutefois pas oublier que, contrairement au bain, la quantité d’eau utilisée par la douche dépend de sa durée. Il faut donc garder en tête de prendre une douche la plus courte possible. Réduire au maximum le temps qu’on passe à l’extérieur de la douche à attendre que l’eau réchauffe est également à privilégier. De toute façon, il semblerait que l’eau froide agisse comme tonifiant naturel pour la peau. Pourquoi se passer des bienfaits de l’eau froide ? Pendant la douche, arrêter l’eau pendant qu’on se savonne pour l’économie de plusieurs litres de ce précieux liquide.

Réduire la fréquence des lavages

Souvent plus simple à dire qu’à faire, réduire le nombre de douches par semaine peut avoir un impact significatif sur notre consommation d’eau. Comme les cheveux ont généralement tendance à avoir besoin d’être moins régulièrement lavés que le reste du corps, il est possible d’espacer les journées où on les nettoie. Moins de superficie à laver veut donc dire une durée plus courte de douche. Au fil du temps, le cuir chevelu s’habitue à être moins régulièrement lavé et l’espacement des lavages se fait plus facilement. En plus d’être bénéfique pour l’environnement, c’est également une recommandation que font beaucoup de coiffeuses.

Shampoing sec – Une bonne option ?

En plus de sauver du temps lors des matins pressés, le shampoing sec permet d’éviter d’utiliser de l’eau pour se laver les cheveux. À première vue, cette option semble tout simplement parfaite. Comme bien des sujets en lien avec l’écoresponsabilité, répondre à la question à savoir si le shampoing sec est une bonne option en se basant sur l’information disponible n’est pas si simple. Il n’y a pas d’étude complète disponible et les informations sont souvent contradictoires.

Le choix du type de shampoing sec semble avoir un grand impact sur son avantage en comparaison à se laver les cheveux avec de l’eau. Tout d’abord, comme pour tous les autres produits de ce type, il faut éviter les shampoings secs qui sont en aérosols puisqu’ils peuvent avoir un impact négatif sur l’environnement. Deuxièmement, regarder attentivement les ingrédients que le shampoing contient est très important, notamment pour sa propre santé. Certains shampoings secs peuvent contenir des produits liés au cancer ou qui sont nocifs pour l’environnement. Il est également possible de faire soi-même son shampoing sec, et ce, à faible coût. Il y a d’ailleurs plusieurs recettes disponibles sur internet.

Source : Conseils pour économiser l’eau - McGill University...

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, juin 2023.

Articles dans la catégorie

Environnement

Le 22 avril, c'est le jour J comme dans Jambes. Une grande marche est alors prévue à Rouyn-Noranda...

Partager un même véhicule pour réduire le gaspillage, faire des économies et réduire la pollution…

À l’équinoxe du printemps, le jour et la nuit durent chacun 12 heures et s’équilibrent...