Vive la neige, les pistes sont belles!

Photo Surfaceuse Janvier 2017 2 M. Gaétan Nadeau à côté de la surfaceuse. Crédit photo : Réjean Gouin.

Par Réjean Gouin

Au Club de ski de fond Évain

Des pistes de qualité

Vous êtes-vous déjà demandé, lors d’un arrêt dans un des nombreux chalets au Club de ski de fond Évain, d’où vient la qualité des pistes empruntées?

Bien sûr, la chaleur bienfaisante du bois qui pétille dans le poêle et la bonne fatigue ressentie après tous ces kilomètres de ski ne se prêtent pas nécessairement à de grandes questions sur le pourquoi et le comment.

C’est pourquoi nous avons profité de l’invitation à nous joindre à M. Gaétan Nadeau lors d’un circuit avec la surfaceuse dans les pistes du club. M. Nadeau partage la tâche avec deux autres personnes soit MM. Denis Bournival et Michel Frigon.

M. Nadeau, opérateur de machinerie lourde à la retraite, est bénévole au club depuis maintenant une trentaine d’années et se dit heureux d’avoir l’équipement actuel.

Pour bien apprécier le travail d’entretien des pistes, il faut savoir que la surfaceuse utilisée actuellement est arrivée au Club en 1989*. Celle-ci permet de réduire de beaucoup le temps requis pour faire le tour. En effet, auparavant, c’était de 12 à 14 heures de travail dans des conditions qui n’étaient pas toujours confortables. D’après les deux, quatre ou six heures requises selon le circuit entretenu, les circuits sont nommés : le petit, le moyen ou le grand tour.

De façon à nuire le moins possible aux utilisateurs, M. Nadeau commence souvent son tour des pistes alors que la plupart d’entre nous sommes bien confortables au chaud sous nos couvertures. Surtout lors du grand tour, c’est entre 3 h et 4 h que le ronron du moteur se fait entendre du côté du chalet principal. Confortablement installé dans la cabine de l’engin, muni d’une radio et de chauffage, il s’affaire à retaper, égaliser, tracer et pousser le trop plein de neige en apercevant à l’occasion quelques lièvres surpris par les phares de ce gros animal bruyant qui brise la quiétude de la nuit.

Les chalets et refuges

Les opérateurs ont aussi la responsabilité de s’assurer que les cinq chalets, répartis le long des sentiers, sont prêts à vous recevoir, donc qu’il y a suffisamment de bois pour vous chauffer et que tout est à la place convenue.

photo-Refuge-Des-Fourches-janvier-2017-2M. Nadeau au refuge Des Fourches. Crédit photo : Réjean Gouin.

Il aura fallu beaucoup de travail pour élargir toutes les pistes, permettant ainsi d’utiliser cette surfaceuse qui maintenant occupe et prépare en un seul passage les deux pistes à tracer pour le ski classique et du même coup le centre qui sert au ski patin. Bien sûr aucun des bénévoles ne regrette les heures qu’il aura fallu pour cette tâche.

Le travail ne s’arrête pas seulement à l’entretien des pistes puisque M. Nadeau était content de nous montrer le nouveau refuge tout juste sorti du garage du club où il a été construit et qui trouvera bientôt sa place en remplacement de celui du lac Flavrian peu utilisé mais qui avait besoin d’être renouvelé.

Alors la prochaine fois que vous serez bien confortables à regarder la neige fondre sur vos bottes de ski près du poêle dans un des petits refuges, ayez une petite pensée pour ceux qui vous ont préparé votre piste préférée et qui sortent aussitôt qu’il tombe plus de trois centimètres de neige.

photo-annonce-surfaceuse-au-travail-cred
Si vous voyez cette annonce au début des pistes c’est que la surfaceuse n’est pas encore de retour au bercail; alors soyez prudent.  Crédit photo : gracieuseté Club de ski de fond. 

Voir aussi : http://skidefondevain.com

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, mars 2017.

* N.D.L.R.  La surfaceuse arrivée en 2008
Dans l'article plus haut, nous soulignons l’arrivée de la surfaceuse en 1989. Mais c’est bien une autre machine, le Raid Trac 1800, qui était alors utilisée. La surfaceuse qui sert maintenant à l’entretien des pistes au Club de ski de fond n’est en fonction que depuis 2008.  b.gif#asset:5741

Articles dans la catégorie

Ski de fond Évain

Un souper spaghetti et une soirée "Clair de lune" le 16 février; puis un dîner hotdog le 10 mars 2019...

Ouverture des pistes dès le 8 décembre et inscription à l'école de ski junior le 22 décembre...

Cette année encore, les bénévoles ont réalisé de nombreuses tâches, malgré le manque de personnel à l’accueil...