Porter un masque, un geste pour protéger les autres

Masque Pixabay

Par Louise Villeneuve

Masque et couvre-visage

En cette période de pandémie, porter un masque, c’est avant tout un geste pour protéger les autres. Toutefois, le port d’un masque ne remplace aucunement les autres mesures barrières, comme se laver régulièrement les mains, maintenir une distance de deux mètres, tousser dans son coude et surtout s’isoler en cas de symptômes du coronavirus.

Au Québec, le port d’un couvre-visage est maintenant obligatoire pour les personnes de 10 ans et plus dans les transports en commun et dans les lieux publics fermés, comme les épiceries, les centres d’achats, les boutiques, les cinémas et bien d’autres.

Dans les écoles

Lors de la rentrée scolaire de l’automne 2020, différentes mesures seront mises en place afin de protéger les élèves et le personnel. Dans les classes du primaire et des trois premières années du secondaire, chaque classe sera considérée comme une bulle, c’est-à-dire que les élèves ne changeront pas de local. Le couvre-visage ne sera pas requis à l’intérieur de ces classes.

Pour les élèves du préscolaire jusqu’à la 4e année du primaire, le couvre-visage ne sera pas obligatoire ni à l’école ni dans le transport scolaire. Le masque deviendra obligatoire à partir de la 5e année du primaire, ainsi qu’au secondaire, dans les aires communes de l’école et dans le transport scolaire.

Comment porter un masque

Pour être efficace, un masque doit être ajusté correctement pour couvrir le visage, de l’arête du nez jusqu’en dessous du menton, sans ouverture sur les côtés. Le masque doit être confortable sans gêner la respiration. Jamais pour les bébés ni pour les enfants de moins de 2 ans. Jamais pour une personne qui a un problème à respirer ni pour une personne qui serait incapable de le retirer.

Pour le mettre et l’enlever :

  • se laver les mains avant de le mettre;
  • bien le fixer par des attaches derrière les oreilles;
  • l’ajuster correctement sur l’arête du nez puis l’étirer sous le menton;
  • ne jamais toucher le devant du masque;
  • le retirer dès qu’il est sale ou humide, sinon le remplacer après 4 heures;
  • l’enlever par les élastiques, sans toucher à la partie centrale;
  • le jeter dans une poubelle fermée ou, s’il est lavable, le mettre dans un sac fermé en attendant de pouvoir le laver;
  • se relaver les mains après…

Un masque maison se lave dans l’eau chaude ou tiède, avec le détergent habituel. Par la suite, il doit être séché rapidement, de préférence dans une sécheuse.

Fabriquer un couvre-visage

Actuellement, de nombreuses boutiques et pharmacies offrent des masques lavables ou jetables. Sinon, un couvre-visage peut être fabriqué à partir d’un tissu avec une trame serrée, souvent en coton ou en lin, car le tissu ne doit pas nuire à la respiration. En cherchant sur le Web, il est facile de trouver différents modèles de masques réutilisables, comme sur le site de Santé Canada...

Où, quand et comment

Sur le site Web du gouvernement du Québec, vous trouverez plus d'informations :
Port du masque ou du couvre-visage dans les lieux publics...

Puis, voici un excellent résumé (dans un fichier PDF) :
Utilisation sûre d’un masque non médical ou d’un couvre-visage...

Pour terminer, voici un guide provenant du CHU Sainte-Justine au sujet de la rentrée scolaire : https://bit.ly/3j2sRAy (fichier PDF).

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, septembre 2020.
Image par PressFeatures de Pixabay

Articles dans la catégorie

COVID-19

On reste vigilants pour éviter la propagation de la COVID-19...

Même en période de pandémie, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé au besoin…

Un local par groupe-classe, lavage des mains, enseignement de toutes les matières, soutien accru aux élèves...