Des arcs-en-ciel, des messages d’espoir

Rue Gélineau, Évain Rue Gélineau, Évain, Rouyn-Noranda.

Par Louise Villeneuve

Ça va bien aller !

Un peu partout, de l’Italie jusqu’au Québec, des enfants (et des adultes) dessinent des arcs-en-ciel et les placent dans leur fenêtre, souvent avec ces mots « Ça va bien aller ! » ou avec le mot-clic « #cavabienaller ».

En cette période de confinement, le fait de colorer un arc-en-ciel devient une activité porteuse d’encouragement, avec un grand impact positif. On reste à la maison, mais on demeure créatif et solidaire; on encourage ses voisins à être confiants et à sourire.

L’arc-en-ciel est en effet un symbole universel qui annonce que les beaux jours vont revenir.

Voici quelques-uns des arcs-en-ciel dans le quartier Évain (Rouyn-Noranda, Québec). Ces photos ont été prises par M. Réjean Gouin.

Rue Rocheleau, Évain
Rue Rocheleau

Rue Dubois, Évain
Rue Dubois

Rue Payeur, Évain
Rue Payeur

Rue Rocheleau, Évain
Rue Rocheleau

Rue d'Évain, Évain
Rue d'Évain

Rue Rocheleau, Évain
Rue Rocheleau

Rue Morel, Évain
Rue Morel

Rue Victor, Évain
Rue Victor

Rue Marcotte, Évain
Rue Marcotte

Rue Cotnoir, Évain
Rue Cotnoir

Rue Rocheleau, Évain
Rue Rocheleau

Rue de la Montagne, Évain
Rue de la Montagne

Rue Dubois, Évain
Rue Dubois

Rue Rocheleau, Évain
Rue Rocheleau

Rue Payeur, Évain
Rue Payeur

Rue Gélinas, Évain
Rue Gélinas

Rue Rocheleau, Évain
Rue Rocheleau
 

Rue Rocheleau, Évain
Rue Rocheleau
 

Rue Bertrand, Évain
Rue Bertrand

Articles dans la catégorie

COVID-19

En période de pandémie, il est fortement recommandé de porter un masque dans les lieux publics fermés...

Le confinement n’est pas facile pour tout le monde. Mais, nous pouvons en tirer une expérience positive...

Lors d'une période confinement, il nous reste à nous occuper et nous savons comment...