Nouveaux services en pharmacie

Par Lili Germain

Offre de nouveaux services

En feuilletant le magazine du printemps 2016 de l’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ), je suis tombée sur un article rédigé par Johanne Freire décrivant les nouveaux services offerts par les pharmaciens. Une nouveauté qui m’avait échappée. J’ai donc décidé de vous partager cette information, consciente que certains d’entre vous ne sont peut-être pas encore au courant. Mieux vaut tard que jamais!

La Loi modifiant la Loi sur la pharmacie entrait en vigueur à l’été 2015, permettant du coup aux pharmaciennes et pharmaciens de la province d’exercer certaines activités qui étaient auparavant du ressort exclusif des médecins. L’objectif était d’améliorer l’accès aux soins de santé de première ligne.

Désormais, sept nouveaux services sont offerts : substitution d’un médicament par un autre en cas de rupture d’approvisionnement, prescription et interprétation d’analyses de laboratoire, administration d’un médicament afin d’en démontrer l’usage approprié, prolongation ou ajustement d’une ordonnance d’un médecin et prescription d’un médicament pour lequel aucun diagnostic n’est requis ou pour le traitement de certaines conditions mineures lorsque le diagnostic est connu.

Quelques précisions de l’Ordre des pharmaciens du Québec 

Le site Web de l’Ordre des pharmaciens du Québec apporte plusieurs précisions au regard des changements à la législation. Ainsi, pour les ajustements, substitutions et prescriptions de médicaments liés à des conditions mineures, le pharmacien ou la pharmacienne doit avoir complété avec succès une formation donnée par cet organisme. Une formation est également requise pour administrer un médicament.

Rappelons que le pharmacien ne peut poser de diagnostic, ceci étant une compétence des médecins. Donc, en cas de prolongation des ordonnances pour éviter une interruption de traitement, il importe de prendre rendez-vous avec son médecin pour s'assurer d’un suivi médical. Notons que des mécanismes permettent d’assurer une communication efficace entre médecins et pharmaciens. Lorsqu’il y a prolongation d’ordonnance afin de prévenir une interruption de traitement avant une visite médicale, cela sera indiqué sur un formulaire qui sera transmis à votre médecin.

Des frais peuvent s’appliquer pour certaines activités des pharmaciens (ex.: prolongation d’une ordonnance, prescription d’un médicament lorsqu’aucun diagnostic n’est requis, etc.)  Ces activités sont toutefois couvertes par votre assurance médicaments, que ce soit avec la RAMQ ou une assurance privée.
Selon votre plan d’assurance, il se peut qu’il y ait nécessité de contribuer. Informez-vous auprès de votre pharmacien.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter le site Web de l’Ordre des pharmaciens du Québec : www.opq.org/fr-CA/grand-public/foire-aux-questions/

 Ordre des pharmaciens du Québec

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, septembre 2016

Articles dans la catégorie

Conseils santé

L'importance des mammographies de dépistage du cancer du sein...

Le zona est une maladie causée par le virus de la varicelle qui se réactive parfois avec l'âge...

La Fondation hospitalière de Rouyn-Noranda offre des formations de 30 minutes "Héros en trente" en réanimation cardiorespiratoire (RCR) dans les quartiers de la ville...