La Marche mondiale des femmes 2015

Par Louiselle Luneau

La Marche mondiale des femmes est un mouvement international composé de groupes et d’organisations féministes dont les actions visent à éliminer les causes qui sont à l’origine de la pauvreté et de la violence envers les femmes. Nous luttons contre toutes les formes d’inégalités et des discriminations vécues par les femmes.

Ce mouvement est né de la célèbre marche « Du Pain et des Roses », instaurée par la Fédération des femmes du Québec (FFQ) en 1995. Il s’est poursuivi avec la Marche mondiale des femmes en 2000, où des femmes de 150 pays ont porté leurs revendications auprès d’organismes internationaux tels que le Fonds monétaire international (FMI) et l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et, plus tard, par la constitution d’une Charte mondiale des femmes pour l’humanité en 2005.

Dix ans plus tard, en 2010, les femmes du monde issues de cinq continents, se sont mobilisées à nouveau pour changer l’ordre établi, à l’origine de tant de violence et de pauvreté. Elles ont partagé le même objectif : bâtir un monde meilleur basé sur des valeurs d’égalité, de liberté, de solidarité, de justice et de paix.

Depuis, des millions de femmes, à travers le monde, ont marché contre la pauvreté et la violence lors de la première et de la deuxième édition d’actions internationales, en 2000 et 2005. En 2010, la Marche mondiale des femmes a rallié quelques 4 500 groupes provenant de 150 pays et territoires différents.

Nos valeurs et nos actions visent un changement politique, économique et social. Elles s’articulent autour de la mondialisation des solidarités, l’égalité entre les femmes et les hommes, entre les femmes elles-mêmes et entre les peuples, le respect et la reconnaissance de la diversité entre les femmes, la multiplicité de nos stratégies, la valorisation du leadership des femmes et la force des alliances entre les femmes et avec les autres mouvements sociaux progressistes.

Le thème choisi par les déléguées de plus de 50 pays pour la Marche mondiale des femmes de 2015 est le suivant : « Libérons nos corps, notre Terre et nos territoires » afin de dénoncer les façons dont le patriarcat, le capitalisme, le colonialisme et le racisme exercent un contrôle sur le corps des femmes en lien avec l’appropriation des territoires et des ressources naturelles, à mettre de l’avant les formes de résistance et les alternatives développées par les femmes partout dans le monde.

La période des actions au Québec s’échelonnera du 8 mars au 17 octobre 2015 dans chacune des régions et un grand rassemblement est prévu pour toutes les femmes du Québec à Trois-Rivières le 17 octobre 2015.

Différentes activités auront lieu en région au cours de cette période.

Vous êtes intéressé à vous impliquer dans l’organisation de ces actions ou encore à y participer, n’hésitez pas à contacter le Regroupement de femmes de l’Abitibi-Témiscamingue.

Nous resterons en marche jusqu’à ce que nos corps, Terre et territoires soient libres.

Marche mondiale des femmes

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, mars 2015.

Articles dans la catégorie

Groupes de femmes

Mme Lise Payette s’est particulièrement engagée pour l’égalité des femmes et la souveraineté du Québec...

Hausse de la présence des femmes pour créer ou reprendre une entreprise...

Louiselle Luneau est reconnue comme un modèle d'implication pour la cause des femmes...