Rencontre avec l’inspecteur et commandante de la Sûreté du Québec, Ginette Séguin

Ginette Seguin Mme Ginette Séguin commandante. Crédit photo : Gracieuseté de la Sûreté du Québec.

Par Diane Gaudet Bergeron

Région 42, au quartier général de Rouyn-Noranda, c’est Madame la Commandante !

C’est avec une très grande simplicité et beaucoup de générosité que je fus accueillie par la commandante madame Ginette Séguin et la sergente Marie-Josée Ouellet, au quartier général de la Sûreté du Québec le 26 septembre dernier.

Mme Séguin est la première commandante en poste dans la région. Elle est née à Montréal, dans une famille de six enfants dont cinq filles et un garçon, un père vendeur et une mère à la maison à s’occuper de sa famille. Rien ne prédisait que cette femme serait dans la police un jour et au poste de commandante en plus.

C’est à Havre Saint-Pierre qu’elle a débuté sa carrière. Son métier l’a amenée à visiter une bonne partie du Québec. Ses 25 ans de métier l’auront conduite chez nous en Abitibi au quartier général de Rouyn-Noranda. Elle est arrivée le 14 novembre 2016, fraîchement nommée au titre de commandante le 25 octobre 2016. Madame Séguin était venue pour la première fois en région lors de la crise autochtone à Val-d’Or.

En réponse à ma question, elle me répond qu'il ne lui est pas plus difficile de travailler avec les hommes qu’avec les femmes. Ça demande seulement de la communication comme avec toutes et tous. Elle apprécie la collaboration de son équipe et essaie de travailler avec les forces de chacun.

Ses buts :

  • Augmenter le nombre de femmes policières dans les fonctions de gestion, leur donner le goût de diriger.
  • Susciter un rapprochement avec les communautés autochtones, comprendre leur réalité pour ainsi répondre à leurs besoins.
  • Mobiliser le personnel de la région dans les défis qui nous attendent, que ce soit en sécurité routière ou aux enquêtes en lien avec la vente de stupéfiants, les crimes émergents, tels que la pornographie juvénile, et l’intimidation. En gros, faire la différence pour la population que l’on dessert et améliorer le sentiment de sécurité des citoyens. Pour ce faire, il faut travailler en collaboration avec les partenaires de la région.

Madame Séguin a sous son commandement les 11 postes de police de la région.

Un modèle pour toutes les jeunes filles et pour nous toutes, les femmes.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, novembre 2017.

Articles dans la catégorie

Divers

Des photos remarquables de glaciers et de manchots en Antarctique...

Défauts de l’état des lieux, lors d'arrêts au Domaine dans la réserve faunique La Vérendrye...

Les règles pour obtenir un permis de bois de chauffage au Québec...