Les femmes et l’environnement

Riviere Mouilleuse Rivière Mouilleuse, Évain. Crédit photo: Jacques Archambault.

Par Louiselle Luneau

Le 25 janvier 2019, j’ai participé, un peu curieuse, à une rencontre organisée par le Regroupement de femmes de l’Abitibi-Témiscamingue dont la thématique était « Femmes et environnement ». L’objectif de la rencontre était de réaliser une réflexion collective sur les enjeux liés à l’environnement et comment nous pouvons, en tant que femmes, faire une différence dans la lutte aux changements climatiques. Quelles actions pouvons-nous poser au quotidien pour la protection de l’environnement ?

La première partie de l’atelier nous a permis de visualiser le portait de la situation, de voir ce qui se passe sur notre territoire local, national et international, de prendre conscience des luttes féministes menées pour la protection de l’environnement dans le monde entier et pourquoi les femmes se sont mobilisées lors de luttes écologistes.

Il a été fort intéressant de voir ce qui peut se faire dans différents pays sous-développés et toute l’énergie qui est mise de l’avant par les femmes pour conserver l’environnement et se préoccuper du bien-être de leurs enfants, malgré leur pauvreté. 

Par la suite, les participantes ont réfléchi en ateliers sur les petits gestes que nous pouvons poser au quotidien pour le maintien de l’environnement. Voici quelques engagements qui sont ressortis de ces ateliers.

  • Prendre des douches plus courtes pour économiser l’eau
  • Faire, dans la mesure du possible, du covoiturage
  • Éteindre les lumières en quittant une pièce
  • Réduire le nombre de repas de viande par semaine
  • Utiliser du papier recyclé pour imprimer des documents
  • Fréquenter les friperies pour l’achat de vêtements
  • Ne pas laisser couler l’eau en grande quantité lors du brossage des dents
  • Marcher pour se rendre au travail, si possible
  • Baisser le chauffage dans la maison la nuit et lors de nos absences
  • Réduire le gaspillage des aliments
  • Apporter des sacs de magasinage pour faire les emplettes
  • Se renseigner, s’opposer et signer le pacte pour la transition www.lepacte.ca
  • Prendre des douches plutôt que des bains
  • Utiliser les ampoules électriques moins énergivores
  • Avoir une alimentation plus locale
  • Réduire l’achat de produits sur-emballés
  • Acheter des produits en vrac
  • Recycler des produits pour les transformer
  • Acheter des objets écoresponsables et réutilisables (sac à pain en tissu, sac pour faire les courses, sac à légumes, etc.)
  • Éviter les bouteilles d’eau en plastique et utiliser les gourdes d’eau réutilisables
  • Éviter les ustensiles de plastique lors de nos rencontres ou réceptions
  • Jeter nos déchets dans les poubelles et non pas sur le bord des routes

Plusieurs autres actions peuvent être posées par toutes et par tous pour la protection de l’environnement. Bien que les femmes aient toujours joué un rôle d’éducation et d’éveil des consciences, cela ne doit pas ajouter du poids à leur charge mentale au quotidien.

La lutte écologique ne repose pas uniquement sur les épaules des femmes, mais est l’affaire de chacune et de chacun d’entre nous. Il faut s’en occuper et assumer nos responsabilités pour la survie de la planète et la protection de l’environnement.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, mars 2019.

Articles dans la catégorie

Divers

Pour observer les oiseaux, il suffit simplement de porter attention à ce qui nous entoure...

Le plus important, lors de la fête des Mères, c’est de dire "Je t’aime" à notre maman…

Un roman de Jodi Picoult explorant les racines profondes du racisme…