Le brunch de l'Age d'Or au village d'Évain

Par Lucie Mayrand

On est le dimanche 7 septembre et pour le plus grand plaisir de mon conjoint et de moi-même, nous revenons du Centre communautaire d’Évain de bien bonne humeur. Pour cause, nous sommes allés profiter des délices concoctés par des personnes d’expérience qui savent recevoir à coup de longues tablées.

Des bénévoles qui préparent et servent le repas
Table de service : Mme Berthe Major, M. Jean-Guy Gélineau,
Mme Raymonde Cameron et Mme Anna Richer.

J’imagine que très peu d’Évainoises et d’Évainois ne connaissent pas encore le goût des fameuses crêpes frites du club Bon Accueil. C’est plus fort que moi. J’ai découvert ce lieu rassembleur il y a à peu près deux ans. Depuis, une fois par mois, il me faut ma portion de fèves au lard blanches accompagnée d’une ou deux de ces crêpes si savoureuses avec très peu de sirop. Je me suis mise à la marche quotidienne presque exclusivement pour ça!

J’exagère un peu, mais ce matin, j’avais vraiment le goût de rendre hommage à ces femmes et ces hommes qui s’organisent magnifiquement pour nous offrir une rencontre pleine de joie et de sourires accueillants.

Dès notre rentrée, le président, M. Guy Boisvert, se fait un point d’honneur de nous souhaiter la bienvenue. Et par la suite, chaque visage de cette équipe bien rodée nous aide à suivre le parcours vers l’assiettée qui sera trop pleine, mais bon. Ce n’est pas tous les jours dimanche du brunch de l’Âge d’Or!

Une fois les premières bouchées dégustées, il est vraiment plaisant de lever la tête et d’observer tous ces visages que, fois après fois, on reconnaît mieux et qui deviennent plus familiers. Plus on devient à l’aise, plus il est agréable d’échanger quelques mots avec la voisine ou le voisin, naturellement. Des gens de tous âges. Beaucoup de jeunes, de petites et moyennes familles, toutes générations confondues. Il est beau de voir qu’on initie le plus tôt possible les touts petits à ce rituel communautaire.

Le brunch à prix d’aubaine du club de l’Âge d’Or d’Évain, c’est un superbe rassemblement de gens qui constituent ce beau village. Et c’est plus fort que moi, je ne peux m’empêcher de voir là, un exemple de dynamisme toujours vivant. Jadis, avouons-le, il fut plus impressionnant. Que l’on pense seulement aux beaux jours du club Optimiste! Mais, en ressortant tout en saluant les convives qui arrivent, je me dis que ce bel esprit d’unité, qui fait la fierté de ce qu’on nomme maintenant le quartier Évain, est bel et bien toujours vivant. L’implication dans ses divers organismes ne pourra faire autrement que reprendre de la vigueur, c’est la loi de la nature. De nouvelles personnes auront besoin de reprendre le flambeau, car il m’est impossible d’imaginer une fin à toute cette vie paroissiale qui se déroule là, sous mes yeux.

 
Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, octobre 2008.

Articles dans la catégorie

Âge d'Or d'Évain

Invitation au brunch mensuel du Club de l'Âge d'Or, au Centre communautaire d'Évain...

Voici quelques photos du souper de Noël avec soirée dansante, au Club de l’Âge d’Or d'Évain...

Bravo à mesdames Phyllis Frenette et Thérèse Toupin Robert qui ont fêté leur 80 ans...