Maryse Lessard et Marc Brisson, bénévoles de la Croix-Rouge

Bénévoles de la Croix-Rouge Mme Maryse Lessard et M. Marc Brisson, tous deux bénévoles à la Croix-Rouge. Crédit photo: Réjean Gouin.

Par Réjean Gouin

En ces temps de confinement, nous entendons beaucoup parler de ces « anges » et il est clair qu’ils ont tous notre plus grande admiration.

Ceci dit, nous avons dans notre quartier Évain des personnes qui, discrètement, depuis nombre d’années, veillent à prendre soin de nous en cas de catastrophe, des bénévoles qui n’hésitent pas à venir en aide à la population locale ou même à aller porter assistance ailleurs dans la région, quand le besoin se fait sentir.

Monsieur Marc Brisson et madame Maryse Lessard sont tous deux bénévoles pour la Croix-Rouge. Ils font partie de l’Équipe d’intervention services aux individus (EISI), depuis plusieurs années.

Marc Brisson travaillait à Hydro-Québec pour les mesures d’urgence. Il avait ciblé cet organisme après avoir assisté à un colloque sur la sécurité civile. Après avoir acquis les qualifications requises, il est formé comme superviseur et il s’implique depuis maintenant plus de six ans.

Pour sa part, Maryse Lessard est active à la Croix-Rouge depuis la mise sur pied d’une équipe d’intervention à Rouyn-Noranda, et ce, depuis une dizaine d’années. Elle était de ceux qui ont aidé lors de la tragédie de Lac-Mégantic, des inondations à St-Jean-sur-Richelieu et de celles de Gatineau dans les dernières années. Avec quatre autres membres de son équipe, elle a travaillé sur le terrain lors de l’arrivée des Syriens à Montréal.

La Croix-Rouge, mieux connue autrefois pour la formation et les cliniques de sang, intervient maintenant avec ses nombreux bénévoles lors de sinistres majeurs tels qu'inondations, tremblements de terre, feux, verglas, etc. ainsi qu'avec leurs équipes d’intervention d’urgence (EISI) dont Maryse et Marc font partie.

L’équipe (EISI) de la Croix-Rouge canadienne - Québec section Abitibi, peut compter sur une douzaine de bénévoles dans la MRC de Rouyn-Noranda. Elle est appelée à intervenir en moyenne une quinzaine de fois sur son territoire.  Elle a comme mission de procurer un secours d’urgence pour une période de 72 heures de façon à redonner espoir aux sinistrés et offrir réconfort, hébergement, habillement et alimentation au besoin.

Pendant ce temps de Covid-19, les bénévoles de l’Abitibi restent disponibles pour toute urgence à laquelle ils pourraient être demandés d’intervenir. Ils le feront selon les précautions et recommandations émises par la Direction des Services aux bénévoles de la Croix-Rouge canadienne.

Articles dans la catégorie

L

"Marie l’Artisane des vins" et le "Centre de vinification La Solution" ont fermé leurs portes...

Un offre formidable de cours de musique...

Une revue à ne pas manquer, avec ses photos et ses nouvelles d’ornithologie en Abitibi...