"Chemin faisant" de Fernand Bellehumeur

Chemin Faisant 3

Par Julianne Pilon

Notes de lecture

Si vous connaissez Fernand Bellehumeur, c’est avec plaisir que vous allez le retrouver Chemin faisant. Si vous ne le connaissez pas, Chemin faisant vous fera découvrir un homme authentique. 

Dans ce premier volume publié par la toute nouvelle maison d’édition Éditions En Marge, Fernand Bellehumeur raconte, en courtepointes, 15 épisodes d’une vie bien remplie. Vous allez cheminer avec cet homme de conviction, cet amoureux, cet homme engagé, ce copain de chasse, cet homme de nature et d’environnement, un homme aux multiples facettes. 

Né à Belleterre, élevé à Fugèreville, homme de région, Fernand débute sa vie adulte comme prêtre. Puis il tombe amoureux de la belle Suzanne. D’ailleurs il nous livre des extraits de sa correspondance avec son amoureuse (pages 47 à 81). « Je suis en amour jusqu’aux oreilles et, surtout, je suis de moins en moins certain de mes croyances » (page 70). Il va donc demander une dispense de prêtrise. Suivent des moments difficiles pour annoncer cela à sa famille, à sa belle- famille, à ses confrères et amis mais suit aussi une vie heureuse avec Suzanne. 

Puis ce sera sa désagréable aventure à l’UQAT avec la bande des quatre où il défend le droit de la région d’administrer ses institutions. Fernand a d’ailleurs écrit un autre livre, La bande des quatre… ils étaient cinq, sur ce pénible épisode de sa vie. Homme de conviction, il fera une brève incursion dans le marxisme-léninisme. 

Certains des chapitres sont forts amusants, entre autres ses histoires de chasse à l’orignal dont le goût lui vient de son pépère. Il faut lire son aventure dans l’élevage des bisons. C’est drôle mais ça ne devait pas être drôle pour Fernand et ses copains. Autre aventure drôle/pas drôle, ses relations avec son voisin Tibrod, « un vieil ours qui défend son territoire et sa tanière » (page 179).

Autre récit de l’engagement de Fernand, aussi bien comme simple citoyen ayant subi des dommages que comme membre du Comité permanent sur l’environnement (C.P.E.R.N.), le 15e et dernier épisode raconte Mes amours avec la Noranda. « Méchante expérience » (page 193). 

À lire absolument, par Fernand Bellehumeur, auteur de chez nous publié par les Éditions En Marge, Chemin faisant. https://www.editionsenmarge.ca...

 

Voir aussi : Un homme de nature et de conviction, Fernand Bellehumeur...

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, décembre 2018 - janvier 2019.

Articles dans la catégorie

B

M. Bergeron pratique le Kung Fu de style Dragon depuis près de 30 ans...

Voici un bel exemple d’une grande implication dans le bénévolat, au village d'Évain...

Pour développer des relations entre les différentes communautés culturelles...