Nom du Centre communautaire d'Évain - La population d’Évain a été entendue

Conseil Quartier Evain Sept 2020 Séance du conseil de quartier d'Évain, 16 septembre 2020. Crédit photo: Diane Gaudet Bergeron.

Par Louiselle Luneau

À la suite de mon article d’opinion « Le changement de nom du Centre communautaire d’Évain a-t-il lieu d’être ? » lors de la dernière parution du journal, des commentaires ont circulé sur les réseaux sociaux (Facebook et Gmail).

J’ai trouvé pertinent par le présent article de vous transmettre les différents commentaires reçus :

  • André Tessier : Je suis totalement en accord avec le texte de Louiselle Luneau sur le changement de nom du Centre communautaire. En gardant le nom intact, on s’assure de la pérennité du nom de notre quartier.
  • Lise Pilon : Non au changement de nom.
  • Diane Latour : Moi aussi, je préfère garder le nom Centre communautaire Évain qui est représentatif du quartier. Nous avons tous mis beaucoup d’efforts et de $$ pour avoir ce centre communautaire. Dans 10-20 ans, les citoyens vont changer de nom, ne sachant plus qui est le monsieur. Le nom du quartier restera.
  • Carole Tremblay : Non, cela n’a pas à changer de nom. Ce sont les citoyens, les familles d’Évain qui ont payé pour le Centre communautaire et non un seul homme. J’appuie Louiselle Luneau.
  • Céline Desrochers : Nous devons conserver le nom Centre communautaire Évain, pour la pérennité du nom Évain, car il n’y a plus rien qui porte le nom Évain. Monsieur Dickey, à qui je ne veux rien enlever, puisque je ne l’ai pas connu, possède un édifice à son nom ainsi qu’une rue dans le quartier.
  • Raymonde Poitras et Eddy Lefebvre : Nous désirons conserver le nom Centre communautaire Évain pour les mêmes raisons invoquées par Louiselle Luneau dans son article.
  • Lise Bouffard : Je suis d’avis à conserver le nom Centre communautaire Évain pour les mêmes raisons invoquées par Louiselle Luneau dans son article.
  • Une citoyenne d’Évain : Ce centre communautaire est l’œuvre de toute la population d’Évain, pas seulement d’un citoyen comme M. Dickey. Pourquoi vouloir changer le nom ? Centre communautaire Évain, voilà le nom qui, selon moi, convient et respecte toutes les citoyennes et tous les citoyens de notre quartier. Ensuite, ce sera quel nom qu’il faudra changer ?
  • Isabelle Hardy : Moi aussi, je suis d’accord qu’il garde le nom Centre communautaire d’Évain pour tous les gens d’Évain qui ont donné de leur temps et $$$ et leurs fins de semaine. C’était un projet qui prenait à cœur tous les gens d’Évain, pas un seul homme.
  • Marie-Ève Plourde : Je suis d’accord qu’on doit garder le nom d’Évain et en effet, beaucoup de gens ont contribué à la construction et à la réalisation du Centre communautaire d’Évain. Si nous nommons un homme, c’est comme si tous les autres citoyens qui ont contribué étaient oubliés.
  • Jacinthe Robitaille et Normand Larocque : Nous sommes d’accord qu’il faut garder le nom d’Évain. Pour le quartier Évain. Il ne faut pas mettre le nom d’une personne en particulier, c’est un centre bâti par la communauté.
  • Raymond Benoit : Pourquoi changer son nom, quand celui-ci représente déjà ce qu’il est ? Ceux qui ont travaillé à sa construction, ceux qui ont contribué en argent 300 $ par famille et en heures de bénévolat. Ce n’est pas une bonne idée de faire disparaître une page de notre histoire. Sortez le grand tableau qui a été longtemps au mur du restaurant et vous comprendrez les efforts demandés à la population d’Évain pour ce centre. Je suis contre ce changement de nom.
  • Ginette Bérubé : Je suis d’accord avec Marie-Ève Plourde, alors il faut aller à la réunion.
  • Raymond Côté : Non au changement de nom. Le Centre communautaire doit rester. Pourquoi faut-il effacer les représentations du passé et de l’histoire d’Évain ?
  • Diane Gaudet Bergeron et Réal Bergeron : Il faut conserver le nom du Centre communautaire d’Évain, tel qu’il est actuellement, le seul lien entre la population et le Centre communautaire d’Évain. La pérennité du nom Évain est très importante, puisque c’est le seul endroit où nous pouvons garder ce nom dans notre quartier.

À la suite de tous ces commentaires, le conseil de quartier d'Évain a décidé de mettre ce point à l’ordre du jour lors de la séance du conseil de quartier du 16 septembre 2020. Environ une vingtaine de personnes ont assisté à cette assemblée afin de pouvoir s’exprimer sur cette question de changement de nom du Centre communautaire d’Évain.

Dans un premier temps, Mme Samuelle Ramsay-Houle, conseillère de notre quartier, nous a rappelé que, depuis le printemps dernier, ce projet émergeait à l’effet de nommer des édifices publics des quartiers en donnant le nom de personnes significatives dans la collectivité, et ce, afin de les honorer et de leur rendre hommage pour tout le travail accompli au développement des localités. Des organismes du milieu ont été consultés sur cette question. Ceux-ci ont confirmé leur accord à l’effet de changer le nom du Centre communautaire d’Évain pour le Centre communautaire Paul-Arthur Dickey. Quelques autres noms de personnes avaient également été identifiés lors de cette consultation.

Les personnes présentes lors de la rencontre du conseil de quartier ont relaté les mêmes commentaires identifiés ci-haut, à l’effet qu’il est important de conserver le nom du Centre communautaire d’Évain, car c’est un projet de la collectivité, des gens qui ont mis du temps, de l’énergie et ont contribué financièrement à ce projet.

Tous les commentaires reçus ne remettent nullement en cause le travail effectué par M. Paul-Arthur Dickey pour la communauté d’Évain et je crois qu’il est important de le rappeler à nouveau. Les gens veulent tout simplement s’assurer que le nom « Évain » ne sera jamais oublié avec cette fusion imposée par le gouvernement il y a quelques années. Les gens n’ont pas eu d’autre choix que de s’y conformer.

Après avoir entendu les différents commentaires des personnes présentes, les membres du conseil de quartier ont adopté une résolution unanime à l’effet de maintenir le nom du Centre communautaire d’Évain et d’en faire le suivi auprès du Conseil municipal de la Ville de Rouyn-Noranda par l’entremise de notre conseillère de quartier, Mme Samuelle Ramsay-Houle.

En conclusion, la population d’Évain a été entendue et est fière de cette décision. La démocratie a été respectée.

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, octobre 2020.
Voir l'article : Le changement de nom du Centre communautaire d'Évain a-t-il lieu d’être ?

Articles dans la catégorie

Le village d'Évain

Au sujet de la planification des travaux et de l’entretien routier à la Ville de Rouyn-Noranda...

La croix illuminée d’Évain, c’était aussi une direction, un phare qui rassemblait ses villageois comme un totem d’appartenance...

Le 3 septembre 2020, la croix lumineuse du quartier Évain est tombée...