Conte de Noël pour vos enfants

Dscf5623

Par Nina Dion

Rosalie et Isaac sont très excités, car ce soir ils vont patiner seuls sur la grande patinoire du Centre communautaire d’Évain. Papa doit travailler là-bas et maman est absente.

Sitôt arrivés, les enfants chaussent leurs patins. Ils filent sur la glace pendant que papa s’occupe de la réparation d’une lumière au vestiaire.

Les enfants s’amusent comme des fous. Soudain, Isaac trébuche et tombe. Il ne se fait pas mal, mais décide de rester allongé sur la glace pour se reposer un peu. Tout à coup, il entend une voix qui semble venir de la glace? Il colle son oreille et entend :

« Ho ! Ho ! Ho ! mes petits lutins, continuez votre bon travail? moi je vais chercher une solution car c’est moi le Père Noël et c’est mon travail d’offrir les cadeaux aux enfants sages du monde entier ! »

Aussitôt, Isaac appelle Rosalie. Celle-ci ne comprend pas, mais elle fait comme son petit frère et colle son oreille sur la glace. Ils entendent tous les deux plusieurs petites voix qui semblent être celles de lutins au travail :

« Cadou apporte-moi plus de fils pour coudre les vêtements de poupées. »

« Qui peut m’aider à mettre les batteries dans les autos téléguidées ? »

Les enfants ont le cœur qui bat très fort et ils n’arrivent pas à croire ce qu’ils entendent?

Cette nuit au pôle Nord, il fait très très froid et un phénomène étrange se produit. Le Palais de glace du Père Noël est si gelé qu’il produit un écho qui résonne dans toutes les glaces du monde. C’est pour cette raison qu’Isaac et sa sœur peuvent entendre ce qui se passe dans la fabrique des lutins.

C’est alors que les enfants entendent la voix de papa Noël dire que les enfants ne chantent pas assez de chansons pour l’arbre de Noël. C’est catastrophique car les chants font pousser les cannes de bonbons magiques dans l’arbre de Noël. Les sucreries rouges et blanches sont essentielles pour nourrir l’imagination des lutins et pour savoir comment fabriquer les cadeaux qui sont de plus en plus complexes et technologiques.

« Isaac, Rosalie, que faites-vous l’oreille sur la glace ? Venez me rejoindre, j’ai terminé. »

Sur le chemin du retour, les enfants racontent à papa ce qu’ils ont vécu et celui-ci rigole de l’imagination débordante de ses enfants.

Isaac et Rosalie décident cependant d’aider le Père Noël et le lendemain ils racontent leur histoire au professeur de musique de l’école. Le professeur trouve l’histoire très intéressante et décide d’aider les enfants. Ils organisent des concours de chants et plein d’activités où les chansons de Noël sont à l’honneur. Jamais ils n’ont eu autant de plaisir à attendre Noël car tous les jours les enfants s’amusaient à chanter.

Le Père Noël fut très soulagé de voir plein de cannes de bonbons apparaitre dans son arbre. Les lutins terminèrent la fabrication des cadeaux sans souci. Il remercia dans son cœur Isaac et Rosalie et souhaita que les enfants n’oublient plus jamais de préparer Noël en chansons

 

Article paru dans le journal Ensemble pour bâtir, décembre 2014.

Articles dans la catégorie

Fêtes

Une journée pour transmettre toute notre reconnaissance, notre amour...

Le plus important, lors de la fête des Mères, c’est de dire "Je t’aime" à notre maman…

La Fête nationale célèbre nos grands bâtisseurs, nos inventeurs astucieux, nos auteurs créatifs...